AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naître dans l'Ombre du Destin [Finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Niveau : D
Messages : 121

Alignement: Impérial Loyal Neutre


Impérial Loyal Neutre
Neer Linter
MessageSujet: Naître dans l'Ombre du Destin [Finis]   Lun 6 Juin - 15:28



Neer Linter

Le marteau de la mort est celui qui forge mon Destin.



Âge : 17 ans - (Anniversaire le 15, Hivers)
Sexe : Masculin
Idéologie : Impérialiste
Alignement Visé : Loyal Neutre
But : Eliminer les traîtres (Indépendants / Anarchistes) et infiltrés au sein de l'Empire.
Origine de votre avatar : Yamanbagiri Kunihiro - Touken Ranbu
Parrain ? : None.





Vos Descriptions

Les cheveux blonds comme le blé, presque or et des yeux azur d’une profondeur intense, voilà ce que l’on pourrait dire de Neer au premier abord. Affichant régulièrement une expression neutre, le jeune adolescent est souvent qualifié de mystérieux, de froid et de très discret par ses pairs à Lighthalzen. Toujours parfaitement habillé, et possédant souvent un sabre à la ceinture, Neer porte son insigne de Chevalier Saint de l’Empire Céleste avec un professionnalisme rare pour les jeunes de son âge.

Faisant 1m73 et possédant une carrure plutôt fine et solide, Neer n’est pas vraiment ce que l’on peut attendre d’un chevalier en armure. Loin de là. Il possède un corps souple, vif, et des muscles longs, lui permettant de réagir avec dextérité et habilité à la plupart des situations. Concrètement, il est taillé comme la carrure que l’on peut imaginer pour un assassin de première classe. Le regard de Neer est d’un bleu azur, extrêmement intense et presque glacial. Il ne laisse jamais réellement personne indifférent lorsqu’il plonge son regard intense dans les yeux d’un autre. Et depuis son arrivé à Lighthalzen, nul doute que ce beau jeune homme mystérieux attire de nombreux regards, malgré lui.

En mission, Neer possède souvent une cape de voyage toute blanche, le protégeant du soleil. Bien qu’il apprécie cette chaleur ambiante, il prend les précautions nécessaires pour habituer petit à petit son corps au soleil.

Passons au caractère de Neer. Sans nul doute, en accord avec ce qu’il montre, Neer est extrêmement froid, calme et réfléchi. Bannissant les émotions et l’attachement de son registre, il laisse la logique et la rationalité pure s’appliquer dans ses décisions. Lorsqu’on lui donne un ordre, il obéit en évitant de poser des questions. Bien que toutefois, il possède une certaine curiosité par rapport aux habitudes de vies de la population en générale.

D’ailleurs, ces dernières dénotent beaucoup de ce qu'à quoi Neer est habitué. Suivant un régime alimentaire strict, Neer ne s’autorise aucun plaisir (il ignore d’ailleurs vraiment ce que c’est) et semble extrêmement fidèle à son mode de vie qu’il avait à Praag. Fort heureusement, son entraînement lui permet de s’adapter aux différentes situations qu’il rencontre. Très mature pour son âge, et malgré la disparition de Heïm, il reste extrêmement fidèle à l’Empire et est convaincu d’avoir une dette envers cette faction.

Très difficilement déstabilisable, Neer est un garçon au mental solide peu affecté par la mort et par autrui. Il est donc d’une nature solitaire, bien que ce soit plus par devoir que par choix. Ce qui implique aussi qu’il est extrêmement conditionné. Remettre en question un ordre, même immoral, ou une décision hiérarchique lui est extrêmement difficile. Généralement, la Fin justifie les Moyens en ce qui concerne l’Empire, et l’échec n’est pas une option lorsqu’il est en mission. Très exigent avec lui-même, il se pousse généralement jusqu’au maximum de ses capacités si la situation l’exige. S’adapter et user des moyens nécessaires pour parvenir à réussir sa mission. Ni plus, ni moins. Autant dire que la loyauté de Neer envers l’Empire est extrêmement solide, voir indissociable de sa personnalité. Son grand sens du devoir, et son sentiment de dette envers l’Empire expliquent globalement son attitude parfois inhumaine et immorale. C’est d’ailleurs la seule et unique justification qu’il possède parfois pour accomplir sa mission.

Votre Histoire

Il existe deux chemins lorsque les parents d’un nouveau-né disparaissent : soit il meurt, soit le destin en décide autrement. Ce fut le cas pour ce jeune garçon, il y a dix-sept ans, retrouvé dans la mystique contrée de Quncata, devant un des anciens temples de manufacture inconnue. Un jeune paysan le retrouva et le remit à un orphelinat de la région. Trois ans plus tards, l’Empire le sélectionna de façon arbitraire comme étant un “enfant né dans l’ombre du destin”.

De ce fait, il fut immédiatement emmené dans la froide et hostile île de Praag, dans l’Archipel de Silesen. Là-bas, dans un coin presque désert, il existe un camp secret où l’Empire entraîne ses meilleurs assassins, capables d’intervenir en cas de crise et luttant efficacement contre toute forme de rébellion. Le “Côté sombre” de l’histoire… En arrivant au camp avec 25 autres enfants, il prit le nom de N et commença sa formation.

Nul doute que les premiers temps furent consacrés à l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, des mathématiques, de la logique, avec de nombreux exercices d’éveils, assurant aux enfants la capacité de suivre l’entraînement qu’on leur réservait. On les habituait à être un maximum détachés de leurs camarades, à être au maximum autonome. Physiquement et mentalement parlant. C’était une des conditions nécessaires pour survivre dans un de ces camps d’entraînement. Et comment les obtenir ?

On les forçait à vivre l’impossible. Bien sûr, tout ceci n’était pas réel. L’exercice se présentait sous la forme d’illusions extrêmement fidèles à la réalité mais restant des fantasmes. L’Attachement était prohibé, tout comme les émotions. L’objectif n’était pas ici d’être un simple soldat mais une véritable machine à tuer. Afin de maintenir, coûte que coûte la paix que Heïm avait instauré il y a presque mille ans de cela.

Une fois que les enfants maîtrisaient bien toutes les instances intellectuelles des apprentissages primaires, on passait aux choses sérieuses : comment tuer. Il y avait une lourde préparation psychologique et un conditionnement certain avant de commettre l’acte impardonnable. Mais pour la plupart, ils se rendaient compte que ce n’était pas le fait d’enlever la vie qui était effrayant mais bien à quel point cela était facile.

Cet acte était commis au début sur des cibles simples et relativement plus faibles que la majorité des pré-adolescents. Et plus ils étaient confrontés au sang, plus cela semblait facile. Il n’y avait plus de culpabilité à avoir, car il n’était pas question de réfléchir au pourquoi du comment mais d’exécuter les ordres. Suivre les règles sans poser de questions. Sans surprise, N était un bon exécutant. Mais paradoxalement, il lui arrivait d'émettre quelques doutes sur ses missions, aussi rapidement dissipés par ses supérieurs.

La solitude continuait d’être omniprésente lors du développement de N. Malgré la présence de ses 25 autres camarades de sa promotion… La plupart de ses aînés réquisitionnés par l’Empire ne revenaient jamais, et il était extrêmement mal vu d’être affecté par une quelconque perte lors des missions. Et un jour…

Un jour ce fut son tour. Peu après la disparition de Heïm, il fut réquisitionné…

“ Ce matin-là, je me réveillais dans ma cellule, comme de nombreux matins ayant bercé mon existence. Sauf que ce jour-là, tout allait être différent. D’une simple vie d’exécutant, s’occupant principalement de missions rapides, j’allais devoir m’acquérir de ma première mission à long terme. Est-ce que je pouvais refuser ? Est-ce que j’avais envie de refuser ? Non, bien sûr que non. Mon devoir envers l’Empire était une dette insolvable. Car tant que je vivais, et jusqu’à mon dernier souffle, je lui appartenais.

Silencieusement, je m’habillais avant d’apposer mon masque sur mon visage. Un masque blanc, avec la lettre “N” ornant mon front. Je n’étais que ça ici, une arme vivante portant le nom d’une lettre. Après un petit déjeuné classique et normé, je me dirigeais en direction du bureau de notre supérieur. Laissant la secrétaire prévenir de mon arrivée, j’entrais dans la pièce luxueuse avant de m’agenouiller pour recevoir mes ordres. En silence.

    « N. L’Empire est souillé par de nombreux hérétiques portant le nom d’indépendants. Ils déstabilisent la paix et sont responsable de la division de notre monde. Il est temps pour toi de servir au pourquoi de ton existence. En tant qu’arme intelligente. »


Je restais silencieux, sous mon masque, avant de répondre d’une voix glaciale.

    « Montrez-moi. Et j’accomplirai ce qui doit être accompli. »


Un mince sourire s’échappa de ses lèvres. Il continua peu après, d’une voix toujours aussi autoritaire.

    « Ta mission ne sera pas d’éliminer des cibles identifiées, mais de te fondre dans nos rangs et d’éliminer les traîtres que tu y trouveras. Personne ne connaîtra tes origines, tâche de ne pas être repéré. Tu devras te servir de nombreux subterfuges pour accomplir ta mission, et autre chose... »


Il marqua une pause, annonçant une difficulté supplémentaire.

    « Tu ne disposeras pas de toute ta puissance actuelle. Il serait anormal d’avoir un enfant âgé de 17 ans seulement disposé d’une puissance similaire à un soldat expérimenté. Il va te falloir réapprendre pour mieux te fondre dans la masse.. »


La situation était délicate. Pas impossible, mais délicate. Ne pas avoir accès à mes capacités nécessiterait un temps d’adaptation certain.

    « Ton nom d’emprunt sera Neer Linter. Tu seras originaire d’un petit village de Parmera. Suite à la mort de tes parents, tu as déménagé à Lighthalzen lorsque tu avais 15 ans pour suivre une formation de militaire à l’Académie. C’est là-bas que tu as appris les rudiments du combat et de la stratégie. Aucun ami, pas de famille proche ou lointaine. Tu as carte libre pour le reste. Tu n’auras ni besoin de ce masque, ni besoin de cette tenue là-bas. Un compte en banque, un appartement et des habits de civil t’ont déjà été attribués. Garde ton identité secrète, à jamais. Des questions ? »


Non.”

Derrière votre écran

Coucou !
Moi c'est Rinou c: Je suis étudiant en psychologie, et j'ai 20 ans. Je suis le fondateur de ton forum (et donc ton pire cauchemar), et j'espère que tu l'aimeras autant que moi le travail de notre équipe ! ;D Bon, je sais, c'est une équipe de bras cassé, mais il ne sont pas méchant ! Pour me connaître, le mieux étant de venir me contacter ! Et non, je ne mange personne... Enfin, dans la plupart des cas, je ne réponds de rien si je te trouve mignon 8D





    « Le marteau de la mort est celui qui forge mon Destin. »


Dernière édition par Neer Linter le Mar 7 Juin - 2:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 121

Alignement: Impérial Loyal Neutre


Impérial Loyal Neutre
Neer Linter
MessageSujet: Re: Naître dans l'Ombre du Destin [Finis]   Mar 7 Juin - 2:10

Hey !

Mes esclaves Admins d'amour, à vous de jouer ! ;D



    « Le marteau de la mort est celui qui forge mon Destin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 110

Alignement: Anarchiste Chaotique Neutre


Anarchiste Chaotique Neutre
Daraen Vanaheim
MessageSujet: Re: Naître dans l'Ombre du Destin [Finis]   Mar 7 Juin - 2:56

Te voila validé \o/





Alors alors. Que dire, mis à part... "La fin justifie les moyens". C'est étrange, j'ai une sensation de déjà-vu. Je ne sais pas où, mais j'ai déjà vu cette phrase quelque part. On raconte que c'était la devise d'un pauvre fou aimant gazer les innocents ? Est-ce que ça te parle ? 8D

Ensuite, toi non plus pas beaucoup de fautes... je voulais vous plomber là-dessus, mais c'est raté. Avouez, vous avez triché. :c

Donc sinon, j'aime beaucoup ton personnage, et ton histoire. Mention spéciale pour la fin de l'histoire que j'apprécie en particulier, je trouve l'idée vraiment originale, et puis c'est cool quoi ! Par contre, attention à tes chevilles mon petit N, on sait que t'es beau, que tu laisses personne d'indifférent etc, etc. On a compris. Lalala ~

Alignement : ???
- Éthique : +100 = Loyal
- Morale : -30 = Neutre

Gils obtenus : 850 + 500 (toi aussi t'es vieux 8D) = 1350 Gils.

Et voilà m'sieur l'patron ! Donc pour vous, ça fera une livraison de pastèques à mon nom, pour que je puisse les déguster avec mon chouchou. Et puis sinon, te voilà validé avec 1350 Gils en poche, et l'alignement Loyal Neutre (penchant mauvais, j'insiste 8D /PAF/) que tu pourras modifier en fonction de tes actions InRP. Ta Fiche Technique sera prochainement créée, et tu pourras commencer le RP une fois que celle-ci sera validée.

Bon RP sur TWK, puis stp me tue pas j'suis devenu tout faible ! o/





Daraen : #3E51B8
Yukine : #D02525
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alignement:


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Naître dans l'Ombre du Destin [Finis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Naître dans l'Ombre du Destin [Finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cartes dans l'ombre
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Précision] Retour dans l'ombre
» Une ombre chinoise au tableau…
» Dragons, doublons et ombre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy : The Warring Kingdoms :: Pré-RPG :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-