AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des visiteurs, venus d'ailleurs... Oooooooh ! - PV. Presea Lowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Niveau : D
Messages : 110

Alignement: Anarchiste Chaotique Neutre


Anarchiste Chaotique Neutre
Daraen Vanaheim
MessageSujet: Des visiteurs, venus d'ailleurs... Oooooooh ! - PV. Presea Lowell   Mar 14 Juin - 18:42



Flashback:
 

Il y a deux ans, les choses étaient bien différentes qu’elles ne l’étaient aujourd’hui. Je vivais encore sur Varcaya, et cette foutue malédiction ne m’avait pas encore frappée. De ce fait, mon jeune frère, Yukine, était toujours en vie, et possédait son propre corps. Quant à mes pouvoirs, ils étaient au sommet de leur puissance. Le grand magicien que j’étais, vivait toujours. En soi, malgré le fait que je sois enfermé ici, sans la possibilité de voir l’extérieur... ma condition était bien plus enviable.

Ce jour-là, c’était un jour de repos. Rares étaient ces jours, où je n’étais pas demandé pour entraîner ma magie, ou apprendre une tonne de principes fondamentaux pour être un héritier exemplaire. Je n’en avais que faire. Ils ne comprenaient pas que cette histoire me passait au dessus de la tête, et que je ne voulais pas être cet héritier. Malheureusement, le destin avait décidé de m’octroyer de puissants pouvoirs, et un potentiel démesuré. Du moins, c’est ce que racontaient les Anciens. D’après eux, un tel potentiel n’avait pas été ressenti chez un jeune apprenti depuis des siècles. C’était bien beau, mais paradoxalement j’étais sans doute l’apprenti le plus désintéressé, accessoirement.

Et c’est donc pour ça que je vénérais cette journée de repos. Il y avait une sorte de petite fête dans un village voisin, et nous y étions conviés. Tant bien que mal, j’ai eu l’autorisation avec Yukine de ne pas y participer. Mon jeune frère a fait croire a une maladie, et j’ai tenu à rester à ses côtés, au cas où. La supercherie avait marché, et nous étions donc tous les deux libres aujourd’hui pour passer un peu de temps ensemble. C’était rare, alors on devait en profiter. Et d’ailleurs, mon jeune frère qui n’avait que neuf ans à l’époque ne voulait qu’une chose : la plage. Oui, il voulait se baigner dans la mer, puis rester sur la plage avec moi.

- Eh eh ! Tu vas te baigner avec moi, hein ?
- Euh...
- Oh, merci grand-frère !

Rhoo.

C’est ainsi qu’on passa alors un moment tranquille, sur la plage principale de l’île. Avec cette fête où tout le monde sur l’île se rendait, nous étions sûr d’avoir la paix. J’observais au loin mon frère se baigner dans la mer. Il attendait sans doute que je le rejoigne. Sincèrement, je n’en avais pas vraiment envie. Je m’étais assis dans le sable, toujours vêtu de ma tenue traditionnelle. Yukine tant qu’à lui, se baignait bien sûr en maillot. Encore heureux, vous me direz.

Au bout de quelques instants, il me regardait avec plus d’insistance.

- Eh Daraen, t’avais dit que tu viendrais !
- J’entends rien, j’entends rien.

Je me laissais tomber dans le sable. Je sentais son énergie s’approcher, il venait me chercher. Et en effet, au bout de quelques secondes, il se jeta sur moi, de tout son poids. Outch. Il essayait tant bien que mal de me tirer dans l’eau, ce qui me faisait bien rire. Bien rire... jusqu’à que je vis quelque chose d’assez étrange, et de peu commun.

Il y avait là un bateau, qui s’approchait de la plage sur laquelle nous étions. Un bateau... vraiment ? Les visiteurs sont extrêmement rares à Varcaya, encore plus que mes jours de repos. Il faut dire que l’île est hostile envers les étrangers, et qu’ils sont d’autant plus vulnérables à cette fameuse malédiction. C’était... étrange. Mais intéressant. Je n’ai jamais eu l’occasion de voir ce qui habitait de l’autre côté de la mer. J’imagine bien qu’il doit y avoir des gens un peu comme nous... mais y avait-il que ça ? Et nous ressemblaient-ils réellement ? J’allais bien vite en savoir un peu plus.

- Viens Yukine, on va voir ce qui se passe. Sois prudent par contre, ok ?
- Oui !

Demander à Yukine d’être prudent. Ha, la bonne blague. J’allais surtout devoir le surveiller attentivement, oui.

Le bateau s’approchait, et les passages mirent leurs pieds sur le sable de la plage. On dirait... deux femmes ? Oui. Elles n’avaient pour l’instant pas l’air si différentes que les autres femmes d’ici. Pour en savoir un peu plus... il allait falloir vérifier par nous-mêmes le tout. Je m’approchais d’elles, mon petit frère avec moi.

- Bonjour. Bienvenue sur les terres sacrées de Varcaya.
- Waaaaah, ce sont vraiment des étrangères ? Elles ont pas l'air bizarres pourtant.

Je regardais d’un œil sévère mon petit frère, qui les dévisageaient de la tête aux pieds.

- Excusez son impolitesse, nous ne sommes pas habitués à rencontrer des visiteurs. Ces derniers sont rares sur Varcaya. D’ailleurs, pouvons-nous vous aider pour quoique ce soit ?




Daraen : #3E51B8
Yukine : #D02525
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 124

Alignement: Impérial Indécis


Impérial Indécis
Presea Lowell
MessageSujet: Re: Des visiteurs, venus d'ailleurs... Oooooooh ! - PV. Presea Lowell   Mer 6 Juil - 18:45

Etro

Enfin! Enfin nous allions avoir des réponses à nos questions! J'avais tant attendu ce jour et ce, depuis des lustres. Chaque jour, j'avais rêvé de ce voyage qui donnerait les réponses sur mon existence. Je saurais qui je suis maintenant aux yeux de tous. C'est sur cette détermination que Presea et moi avons décidé de voyager pendant un temps. Notre première destination? Varcaya. Presea m'avait avoué qu'elle avait des souvenirs d'un endroit sacré et qu'elle avait cherché pour tomber sur ce lieu. D'après les rumeurs, on dit que c'était dans cet endroit où la magie était née. Un endroit mythique et sacré. Certaines personnes ne croyaient guère en cette légende qui disaient absurde, cependant, moi, je savais que tout ceci était vrai. Du moins, je ressentais que le mythe était réel. Et si on rencontrait la créature qui était à l'origine de notre magie là-bas? Peut-être serait-elle en faveur de répondre à mes questions?

Nous étions donc sur un bateau. Un gentil capitaine avait accepté de reconduire ma soeur et moi sur les plages de Varcaya. Gentil, n'est-ce pas? Bon, évitons de dire que Presea avait gracieusement bien payé le capitaine. Avec de l'argent aujourd'hui, nous pouvions presque tout faire, on dirait.

Bref, passons! Nous étions sur le bateau, en route vers Varcaya. Mon enthousiasme était à son apogée. J'avais hâte d'arriver sur les terres sacrées et peut-être que... je rencontrais de nouvelles personnes là-bas? Des personnes qui nous ne jugent point à cause de notre marque sur le bras. Une place où on serait accueilli chaleureusement et qui nous voit comme des êtres humains normaux.

-Etro? dit une voix féminin derrière la porte de la cabine. On arrive! Vient vite voir.

Je tournai la tête, les yeux pétillant de bonheur. Enfin! Nous arrivions bientôt à Varcaya. Sans trop attendre, je partis en cours vers le quai-avant, regardant l'horizon devant moi. L'endroit semblait magnifique. Je remarquai cette verdure, au loin, l'eau clair de l'océan et cette plage magistral. Le vent frais souffla doucement, levant légèrement mes cheveux blanc dans les airs. Sous cette joie immense que je ressentais, je ne pus me contenir longtemps. Je sais bien que ma soeur voulait que je me retiens, pour ne pas créer de catastrophe et perdre le contrôle de moi-même, mais, je ne pouvais me retenir plus longtemps. Mon envie d'exprimer ma joie était trop grande. Tellement que j'avais envie de.. chanter.

I am on my way
I can go the distance
I don't care how far
Somehow I'll be strong
I know every miles, will be worth my while
I would go most anywhere,
To find where I
Beloooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooong

J'étirai rapidement les bras de chaque côté de mon corps, sentant toute la brise sur mon visage. Je n'avais jamais été aussi enthousiasme pour découvrir un nouveau lieu. Enfin, je crois? Mais, ce qu'il était important c'était que j'avais réussi à exprimer mon humeur et ce, sans faire de maladresse. Ma soeur devait être tellement fière de mo..

-MAIS PUTAIN?!? ELLE A GELÉ MON BATEAU!

Moi?.. Oups. Je me retournai tranquillement pour observer l'étendu de mes dégâts. Oulà! J'avais créé une patinoire sur le bois de ce pauvre bateau et enlever la bonne humeur du capitaine qui me fixait d'un air mécontent. Mal à l'aise, je laissais un sourire forcé sur mon visage et haussa légèrement les épaules. Un petit «Oups! Désolée!» sortit entre mes lèvres, alors que le capitaine du bateau répondit avec un grognement. Presea, quant à elle, plaça sa main sur son visage et soupira longuement. Elle devait sûrement réparer mes erreurs en payant plus cher à l'équipage. Ça serait con qu'on nous jette à l'eau à cause de ma connerie.

Enfin bref, la suite n'était guère intéressante. Que du blabla entre moi et ma soeur et ma soeur avec le capitaine. Nous étions enfin sur le sable chaud de ces fameuses terres sacrées. Je regardais tout autour de moi, impressionnée et émerveiller par la beauté de ces lieux. Wow. C'était magnifique comme endroit. Je crois que je pourrais vivre ici toute ma vie.

- Bonjour. Bienvenue sur les terres sacrées de Varcaya. dit une voix masculine.

Je sursautai légèrement, avant de me retourner vers les interlocuteurs. Je ne m'attendais point à voir des gens maintenant. Je dévisageais les inconnus de la tête aux pieds, intriguée. Mmh.. ils n'avaient point l'air d'être aussi différent que nous. Il y avait un jeune adulte aux cheveux sombres et un petit garçon Kawaii aux yeux dorés. D'ailleurs, en parlant de l'enfant, celui-ci nous déviageait de la tête aux pieds et demanda si nous étions vraiment des étrangères, vu que, pour lui, on n'avait point l'air bizarre. Je riais doucement, amusée, avant d'afficher un chaleureux sourire sur mon visage.

-Quel coïncidence! Je pensais la même chose moi aussi. Enfin, j'imaginais que, vu que c'est une île où que la magie est née, j'ai cru qu'on serait servie par des gens hybrides. Ce n'est pas le cas, on dirait. Néanmoins, je ne suis pas triste pour autant. Bien au contraire! Je suis heureuse que nous nous ressemblons. dis-je joyeusement au petit garçon.

Je fus fusillée par le regard hétéroclite de ma soeur qui, à son tour, prit parole après le monsieur.

-Ce n'est rien et, tout comme vous, c'est très rare que nous sortons de notre continent. Je tiens à m'excuser des dires de ma jumelle, c'est la première fois qu'elle visite un nouveau lieu, hein? dit Presea en me regardant du coin de l'oeil.

J'hochai la tête sous ses dires, puis, retournant sur l'homme en habit, elle reprit la parole.

-Merci de nous accueillir. Cela nous fait un grand plaisir de voir des gens de la région. Cependant, je crains que vous puissiez nous aider dans notre quête, vu que nous cherchons seulement des réponses à nos questions.

Je soupirai fortement. Ma soeur était un être respectable, mais elle avait beaucoup trop d'orgueil pour demander de l'aide à quelqu'un. Surtout si cela vient d'un inconnu. Bon, je vais les laisser dans leur discussion.Pour ma part, je m'approchai du petit blond, avant de me mettre au même niveau que lui.

-Hey! Je vois que tu portes un maillot. Tu te baignais ici? Est-ce que je peux t'accompagner?



♦Presea's voice♦Presea's Theme♦Presea's theme battle♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 110

Alignement: Anarchiste Chaotique Neutre


Anarchiste Chaotique Neutre
Daraen Vanaheim
MessageSujet: Re: Des visiteurs, venus d'ailleurs... Oooooooh ! - PV. Presea Lowell   Ven 19 Aoû - 17:34

Des êtres... hybrides ? Qu’entendait-elles en disant des êtres hybrides ? Du genre, un homme avec un corps de bête ? Ou d’une créature mythique ? C’était étrange comme point de vue, nous étions tout à fait normal sur Varcaya. Mon frère riait en entendant sa remarque, qui rappelait la sienne dans une certaine mesure.

- Ouais ! T’as vu grand-frère, elles sont comme nous ! Dis, tous les gens de l’autre côté sont comme vous, aussi ?
- Yukine, stop.

Je soupirais. C’en devenait presque gênant. De ce que je voyais, la seconde femme semblait avoir également envie de reprendre sa sœur.

Cette femme prit d’ailleurs la parole à son tour, s’excusant des paroles de sa jumelle. Il n’y avait pas de quoi s’excuser, ce n’était rien. Apparemment, elle n’aurait jamais visité d’autre lieu, et c’était donc la première fois qu’elle marchait sur de nouvelles terres. Je voyais bien, même si prendre Varcaya comme première destination était étrange. Ce n’est pas un lieu touristique très prisé, au contraire. Les étrangers n’ont jamais été bien vu, après tout. En ce qui me concerne, cela m’était égal. Je n’avais rien contre le fait de rencontrer des gens de l’autre côté. Ils m’avaient toujours intrigué, après tout. Étant un Héritier, je n’avais que très peu de liberté, après tout…

Je souriais, croisant les bras.

- Il n’y a pas de mal, ne vous excusez pas pour si peu.

J’en appris un peu plus sur la raison de leur venue ici. Elle parlait d’une quête, et qu’elle cherchait des réponses à ses questions. Cependant, elle estimait que nous ne pouvions pas l’aider. Pour quelle raison ? Ne nous considérait-elle que comme de simples enfants ? C’était peut-être ça.

- Vous savez, si vous avez la moindre question, vous pouvez me la poser. Je suis le fils du chef du plus grand village de Varcaya, et je connais l’île comme ma poche. En plus, tous les autres sont conviés à une fête dans un village voisin, en ce moment.

Même si je ne savais pas vraiment qui elles étaient, cela ne me dérangeait pas vraiment de les aider. Elles n’avaient pas l’air d’être habitées par de mauvaises intentions. Et puis, j’étais assez curieux de la raison de leur venue ici. Comme dit, ce n’était pas tous les jours que l’on croisait des gens de l’autre côté sur nos plages.

La jeune femme aux cheveux blancs s’adressa, quant à elle, à mon frère. Elle le lui demandait s’il était en train de se baigner, et si elle pouvait l’accompagner. Des étoiles parcouraient les yeux du blondinet, et un grand sourire naquit sur son faciès.

- Oui ! C’est vrai, tu veux venir ? Woah trop cool ! Mon grand-frère ne voulait pas se baigner avec moi... mais toi, t’es gentille haha ! Daraen je peux ? Dis oui, dis oui !

Un énième soupir sortit de ma bouche. D’un mouvement de main, je lui fis comprendre que c’était bon.

Il sautait de joie. C’est vrai qu’il voulait que je me baigne avec lui. Mais au final, il souhait juste un peu de compagnie. Au moins, je pourrais être tranquille un petit moment, sans l’avoir dans les pattes pendant que je m’occupe du cas de cette voyageuse.

Yukine regarda avec de grands yeux la sœur de celle qui avait accepté de se baigner avec lui, et s’approcha d’elle.

- Dis, dis ! Tu veux venir te baigner, toi aussi ? Comme ça, grand-frère viendra aussi !

... je n’ai jamais dit ça. Sale gosse, va.




Daraen : #3E51B8
Yukine : #D02525
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alignement:


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des visiteurs, venus d'ailleurs... Oooooooh ! - PV. Presea Lowell   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des visiteurs, venus d'ailleurs... Oooooooh ! - PV. Presea Lowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IECF 6 - Des êtres venus d'ailleurs
» le MOGGY/ASPI SHOW !
» [Collection Membre] Kakugo's lair.
» Un compteur de visiteurs...
» [NOUVEAUTE] DEBAT - Les visiteurs du vendredi soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy : The Warring Kingdoms :: Flashback et Lettres :: Flashbacks-