AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Groupe 1 : Prison dorée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Groupe 1 : Prison dorée   Jeu 7 Juil - 15:57




Acte 1 : L'Embrasement
Chapitre 1 : Incident Diplomatique

Académie de Lighthalzen

Prison dorée

M
algré les temps difficiles, le Festival Inter-académique de l’Empire aura bien lieu cette année. Bien que les tensions et les questionnements parmi les étudiants soient nombreux, cet évènement est l’occasion rêvée de se détendre dans une atmosphère festive, mais aussi compétitive, que ce soit sur le plan physique ou intellectuel. Jeux, concours, compétitions amicales, stands de clubs et accueil des nouveaux ; de nombreuses activités sont présentes afin d’inviter tous les participants venus des quatre coins du monde à découvrir la belle et prestigieuse Académie de Lighthalzen.

De quoi permettre à Yûji Endô de retrouver ses camarades de classe, mais aussi de se confronter aux élèves des différentes académies dans un concours… Peut-être un concours de démonstration magique ? Depuis le discours du général Orda, ce dernier semble être bien décidé à devenir une fine fleur de l’Empire.

Mais aussi aux nouveaux arrivants, venant découvrir l’académie dans l’espoir de s’y inscrire comme Astanya. Après plusieurs milliers de kilomètres parcourus, cette probable future étudiante compte bien se faire une place pour intégrer l’académie. Il ne reste plus qu’à choisir quelle carte jouer : celle de l’élève studieuse se renseignant avec précision sur les modalités d’inscriptions, ou bien impressionner ses futurs professeurs en se distinguant dans une épreuve ?

Pourtant, une question demeure parmi les étudiants les plus impliqués dans la mouvance politique : pourquoi organiser et tenir un tel évènement le jour-même de la rencontre diplomatique entre l’Empire et la FPIA ? Un questionnement qui pourrait être celui de Hope Shirudo. Après tout, le bon sens voudrait que les festivités soient suspendues le temps de régler la crise… D’autant plus qu’il y a un nombre impressionnant de Soldats Impériaux pour veiller au bon déroulement de l’évènement… Ou peut-être pour autre chose ?

La réponse à cette question se trouve peut-être en la personne d’Edward J.Lionheart. Jeune Opérateur de Warangal, agent direct de la FPIA, ce dernier doit profiter  de l’évènement pour s’infiltrer dans l’académie en se faisant passer pour un étudiant. Le tout afin d’effectuer une mission offieuse : récupérer Sakura Mado, la Princesse Héritière de l’état de Croetia, étudiante à l’académie de Lighthalzen, et réussir à lui faire rejoindre Korris saine et sauve.

Règles


- Vous disposez de 48h pour répondre à l'évent lorsque c'est votre tour.
- Vous ne pouvez pas lancer ou participer à une quête. L'évent doit être placée à la fin de votre chronologie.
- Vous êtes en droit de demander un délais pour répondre dans les requêtes au staff si vous ne pouvez pas répondre.
- Si le Narrateur ne passe pas 48h après la dernière réponse du dernier joueur, vous êtes en droit de faire une demande de passage dans les requêtes au staff.
- Souvenez-vous que, lors de l'accomplissement d'un évent, encore plus qu'ailleurs, chacun de vos actes pourront avoir des conséquences sur le cours des événements au sein d'Ashnora.
- N'oubliez pas de vous amuser !

Conseils


- Introduisez votre personnage dans les festivités. Vous êtes libre d'aller à la rencontre de n'importe quel joueur, où PNJ. Attention à toutefois laisser le libre-arbitre à vos partenaires, et au Maître du Jeu.

Ordre des Participants


@Edward J. Lionheart
@Hope Shirudo
@Yûji Endô
@Astanya
@Narrateur

© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 20

Alignement: Indépendantiste Chaotique Mauvais


Indépendantiste Chaotique Mauvais
Edward J. Lionheart
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Jeu 7 Juil - 19:21

Depuis son départ des plages paradisiaques de Karin jusqu’à son arrivée à Niria, et plus particulièrement Lighthalzen, Edward avait eu le temps de prendre connaissance de toutes les modalités de sa mission. Participer à un évènement inter-académique afin de récupérer et d’évacuer la Princesse Sakura Mado, fille de la Reine Mère de Croetia.

L’image d’être le “preux chevalier” venant libérer et sauver la princesse dessinait un sourire sur le visage de l’Onryô. C’était à la fois ridicule, car il n’avait rien d’un Chevalier, et encore moins de “preux”, mais aussi un avancement complètement inespéré dans sa quête de destruction. Difficile de faire mieux que d’être proche d’une noble importante dans l’échiquier mondial pour mettre le feu aux poudres, qu’une autre mission quelconque.

Maintenant, restait à savoir comment parvenir à cette fin ? De ce qu’il avait pu apercevoir depuis son arrivée, le lieu était sous haute-surveillance. Sortir de la ville sans se faire remarquer allait être périlleux, surtout en compagnie d’une Princesse de valeur. Même si la foule lui avait permis d’entrer sans aucun souci dans le complexe, il ne pensait pas que le même moyen pour ressortir serait efficace.

En soit, il fallait réfléchir à un moyen d’évacuation efficace avant de tenter quoi que ce soit. Au risque sinon de finir ses jours dans les cellules de la Citadelle d’Erenheim. Et croyez-le ou non, mais Edward ne comptait pas finir ses jours aussi vite, et surtout dans la froideur humide d’une cellule. Visitant comme tout autre élève venant d’autres académies, le jeune homme aux cheveux flamboyant veillait à établir une tactique en prenant compte de la surveillance des Chevaliers Saints. Mais il se rendit bien vite compte qu’il serait impossible pour lui d’y parvenir sans aide.

Trop de gardes, trop de surveillance, un milieu inconnu… En bref, il allait falloir qu’il se trouve des pions, ou des boucs-émissaires pour pouvoir semer la zizanie dans le camp ennemi, au cas où il se ferait prendre. Et Edward se doutait bien que les étudiants étaient des êtres naïfs, et surtout facilement manipulable, pour le peu qu’on soit amical dès la première rencontre. Toutefois, le fait d’être à Lighthalzen compliquait un peu la tâche, étant donné qu’il devait bien y avoir ici, dans la capitale Impériale, certains étudiants zélés de l’Empire.

Un autre sourire s’afficha sur les lèvres d’Edward. Le jeu commençait à se mettre en place… Il ne fallait donc plus que trouver des pions. Il regrettait presque le jeune blond qu’il avait laissé dans la chambre d’hôtel à Karin. Presque, car il pourrait trouver ici, plus que partout ailleurs, des mets délicats à se mettre en bouche. Mais plus que ça, il pourrait peut-être s’y faire un réseau d’espions, lui permettant de surveiller les agissements de l’Empire et de jouer son propre jeu en conséquence.

Abordant une belle chemise blanche à manche courte, plutôt décontractée, ainsi qu’un jean, Edward avait opté pour une tenue plutôt passe-partout, mais néanmoins charmante. En affichant un sourire amical, nul doute qu’on le prendrait pour un étudiant venant d’une université parmi tant d’autres.

Maintenant, il ne restait plus qu’à trouver une cible de choix. De préférence à son goût, mais aussi dans un état émotionnel laissant penser à un doute où à une forme de mal-être. Faisant appel à son parasite, son œil d’or luis très légèrement avant qu’il ne balaye la foule du regard depuis son balcon. Sans surprise, la plupart des étudiants étaient insouciants. Sauf peut-être cette aura légèrement grisâtre.

Se focalisant sur cette aura, il l’isola de manière à reconnaître un jeune homme blond, pas trop moche, et lui rappelant vaguement son ancienne aventure. Chassant ce souvenir n’ayant que peu d’importance pour lui, il s’avança avant de poser simplement sa main sur l’épaule et de l’aborder dans un sourire amical.

    « Salut, excuse-moi de te déranger, est-ce que tu pourrais m’aider ? Je crois que je me suis égaré, et j’ai un peu de mal à me retrouver dans cette immense académie, haha ! »


Un petit rire, laissant voir son regard hétérochrome. Un œil d’un rouge flamboyant, l’autre d’un or luisant légèrement, le regard de l’Onryô avait de quoi être qualifié d’intense… Et d’atypique.

    « Je cherche la présentation des Études en Eco-magiteck et arts élémentaires couplés à la technologie. Tu sais où c’est ? »


Laissant son sourire affiché, cette question avait non seulement pour but de piquer la curiosité de l’autre étudiant présumé, mais aussi de mettre indirectement sur la voie des origines potentielles d’Edward. L’Eco-Magiteck était une science extrêmement rependue en Lübeck et Croetia, consistant à développer des technologies en liens et en respect avec la Nature. Deux territoires désormais hors du joug de l’Empire. En bref, cela lui permettrait de savoir si ce dernier avait suffisamment de jugeote, ou s'il lui était complètement inutile.

    « Au fait, je me présente, je m’appelle Edward. »


Il leva simplement son bras afin de lui serrer la main, bien que son instinct lui glissant l’envie de le prendre par la taille et de l’embrasser soudainement le tentait. Simple conséquence de l’utilisation de son Don, ou réelle attirance ? Qui sait ? Il répondrait peut-être à cette question, à l’occasion.

Hey :
 



    Le Chaos s’éveille des profondeurs de la Terre,
    Les Flammes de ma haine illumineront la voie,
    Les Morts seront  le bras armé de ma colère,
    Ils partageront ma douleur,
    Quel qu’en soit le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : D
Messages : 51

Alignement: Anarchiste Neutre Bon


Anarchiste Neutre Bon
Hope Shirudo
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Dim 10 Juil - 0:39

A vrai dire, c'est la première fois que Hope se sentait pour ainsi dire blasé. Pourquoi ? Car il n'avait qu'une envie, reprendre les études. A peine arrivé à Hël, que le doyen lui avait fait l'annonce comme quoi il allait avec quelques étudiants et le professeur Adeubal, représenter son Université au sein d'un festival inter-académique qui allait regrouper des étudiants de tout bord de l'Empire. Il n'avait pas vraiment échappé à Hope que l'Empire avait mis ce congrès en place afin de faire démonstration de la puissance intellectuelle des institutions de l'Empire. Quoi de plus discret et de plus fameux que d'envoyer de talentueux étudiants faire la promotion de l'élite intellectuelle.

En cela, il avait été appelé à s'occuper de représenter le cursus de Magismologie avec le Professeur, mais aussi les travaux expérimentaux auxquels ils étaient en train de procéder, autrement dit, une sorte de technologie écologique énergétique.

Ils avaient voyagé en direction de l'immense et réputée Académie de Lighthalzen, ville dans laquelle Hope n'avait aucune envie de mettre les pieds. Ceci étant fait, il n'avait plus vraiment le choix.

S'adressant au professeur avec ce sourire ironique qu'il avait l'habitude d'arborer, il déclara :


« Si jamais vous devez présenter vos projets, je vous laisserai la joie de faire le discours, je n'aurais que trop peur d'écorcher l'exactitude de vos recherches. »

Le professeur Adeubal s'aimait beaucoup trop, alors cette petite confession ne pouvait pas lui faire plus plaisir. C'est avec un sourire de scientifique entièrement dans son monde qui ne comprend rien au second degré qu'il continua à se diriger vers l'Académie en balançant comme à son habitude ses petits bras fébriles.


Une fois arrivé à l'Académie, Hope se rendit compte qu'elle n'était pas en soit si grande comparée à l'Université de Hël. Toutefois, la diversité d'origine se faisait beaucoup plus ressentir, mais il pensa qu c'était probablement dû à l'événement.

Sa mission première fut de tenter de ne pas se perdre dans cette immensité, qu'il n'avait jamais vue auparavant, il suivait les foules de gens et quelques panneaux indiquant la direction des cursus d'ingénierie. Un bref regard en arrière et il constata qu'il avait déjà perdu de vue le Professeur. Heureusement, ils n'étaient sensés être disponibles que dans une petite heure, la ponctualité étant à tous deux une de leurs qualités.

Perdu quelque peu au milieu de la foule, une main lui attrapa l'épaule, ce qui lui arracha une grimace d'agacement. Hope dé-tes-tait qu'on le touche au milieu de tout le monde. Une chose était sûr, le blondinet aimait sa tranquillité de jeune érudit s'asseyant pour lire au bord d'une falaise dont laquelle personne ne s'approche.
Tentant de se détendre au maximum afin de ne pas agresser la personne qui l'avait attrapé, il tourna la tête et chercha la personne en question du regard.

Quelle ne fut pas sa surprise quand il aperçut un regard pour le moins peu commun qui lui rappela celui de Daraen.
Pourquoi ? A la différence de ce dernier qui pouvait changer de couleur d'yeux en fonction de la personne aux commande de son corps, l'étranger avait des yeux hétéro-chromes, l'un rouge et l'autre doré. Bon sang, ils ne pouvaient pas avoir des yeux normaux ?
Lui renvoyant un regard émeraude de curiosité, il écouta l'inconnu qui lui adressa la parole.


« Bonjour, moi c'est Hope. Je suis étudiant à l'Université de Hël. Je crois que je suis perdu aussi. »

Il se força à sourire, mais beaucoup plus habilement qu'avec le professeur, il n'était pas question qu'il se dévoile comme ceci à un inconnu. Plaçant immédiatement ses distances, il se contraint à vouvoyez son interlocuteur.

Cependant, quelque chose attira son attention. Ce « Edward » serait spécifiquement tombé sur la SEULE personne de toute l'Académie capable de répondre à cette question. De plus, la probabilité pour que ce jeune garçon ne soit intéressé que par cela était quand même on ne peut plus faible. Ou alors, il avait tout simplement un don pour chercher ce qu'il voulait, ce qui était encore plus effrayant.

« Écoutez, je pense que vous arrivez un peu tôt. Je suis justement l'étudiant en charge de la conférence. Mais j'ai perdu de vue le professeur, c'est lui qui dispose des renseignements quant à où se déroulera la présentation, donc je pense qu'il faudrait mieux que vous le cherchiez, il sera ravi de répondre à vos questions. Vous ne pouvez pas le louper, un grand barbu les bras ballants avec une mallette violette et une blouse. »

Il s'arrêta un instant.

« Au fait, si vous êtes perdu, c'est que vous n'êtes pas d'ici. Or, il y a quand même peu d'Universités impériales qui abordent des sujets très pointus, et je ne vous ai jamais vu à Hël. »

Un bref instant de réflexion s'en suivit. En effet, le professeur Adeubal lui avait expliqué que l'origine du projet venait d'une conférence à laquelle il avait assisté à Lübeck, là où les recherches sur l'économie d'énergie, et la transformation en éther raffiné non nocif pour l'écosphère s'étaient fait ressentir en raison d'un incident industriel qui avait amené un splendide nuage éthéré qui aurait pu avoir des conséquences désastreuses sur la santé de la population.

« Ou alors, vous êtes issu d'une famille de Lübeck, et vous venez voir l'avancement des travaux initiés par une femme très haut placée là bas dont j'ai oublié le nom ? Ou alors je vais juste beaucoup trop loin... »

Il ne put s'empêcher de sourire avec un air gêné suite à cette remarque. Il suivit le mouvement en lui serrant la main. Il ne pouvait s'empêcher de poser des questions, alors qu'il n'avait même pas envie d'engager cette conversation à la base.
Mais il fallait dire que sa requête était pour le moins particulière, et la coïncidence un peu trop grande.
Serait-il un espion envoyé par le doyen de l'Université pour vérifier que la mise en place est fructueuse ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 58

Alignement: Impérial Neutre Bon


Impérial Neutre Bon
Yûji Endô
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Dim 10 Juil - 17:34

Acte 1 - Chapitre 1



Prison dorée



-----------------------------------------------

Comme chaque année apparemment, un festival inter-académique allait se dérouler dans l’académie de Lighthalzen. Leurs enseignants avait passé les deux semaines après l’annonce du général Orda à les briefer. Ils devaient faire de leur mieux pour montrer le meilleur de l’académie. Yûji qui au début était tout excité à l’idée de participer à un tel événement était au final blasé. Alors que c’était un événement où il pensait devoir s’amuser, on fit rapidement comprendre aux élèves que ce n’était pas le but premier. Qu’un tel événement était plutôt destiné vanter la puissance de Lighthalzen et de l’Empire.

Pendant la matinée, il mit un bon moment à se réveiller. Pendant au moins une bonne heure, il traîna dans son lit, enroulé dans sa couverture. Comme la chaleur de son corps réchauffait le tissus, il devait toutes les dix minutes la retourner puis se ré-enrouler dedans afin que le coton en contact avec sa peau soit frais. Ce qui avait le don de l’agacer. Il aurait bien aimé contrôler l’air afin que son corps fasse office de ventilateur et non pas de chaudière.

Une fois lassé de faire le nem dans son lit, il finit enfin par se lever, se doucher, manger, puis se diriger vers la sortie. Ce qui en temps normal lui prenait un peu plus d’une demi-heure. Là, sa motivation n’ayant d’égal que son niveau en slovaque, ça lui prit plus de deux heures. Une heure sous la douche, ce qui ne fera sûrement pas plaisir à son père qui paye une sacrée facture d’eau avec toute celle que Yûji utilise pour s'entraîner, puis plus de 40 minutes à manger ses céréales. Il était définitivement atteint d’une flemme aiguë intensive.

C’est seulement vers 11 heure qu’il sortit enfin de chez lui, et donc vers 11h30 qu’il arriva à l’académie. Bien que les élèves aient été encouragés à arriver dès 8h pour faire bonne figure et être présents pour aider les touristes. Il y avait pas mal de foule, ce qui mit le garçon plutôt mal à l’aise sans son lapin géant. Déjà qu’il n’était qu’un enfant par rapport à la plupart des élèves de Lighthalzen, il se retrouvait au milieu d’adultes, d’étudiants de plus de 20 ans, et se sentait un peu perdu dans une académie tellement bondée qu’il ne la reconnaissait plus.

Il avait clairement une folle envie de faire demi-tour et de rentrer chez lui. Ce qu’il aurait d’ailleurs fait sans ce superbe stand de barbe à papa. Il n’en avait jamais goûté, mais c’était le seul stand où se trouvaient d’autres enfants qui mangeait une sorte de nuage rose accroché à un bâtonnet. La sensation était bizarre, il avait l’impression d’avoir des fils sucrés dans la bouches qui finalement se solidifiaient pour avoir la consistance du sucre, mais avec un arôme. Un arôme qu’il ne connaissait pas mais qui était « kro bon » selon ses pensées les plus profondes. Mais moins « kro bon » que les fraises, il ne faut pas abuser. Son esprit s’extasiait déjà à l’idée que qu’il puisse exister des barbes à papa à la fraise. Ce serait kro bien, non ?

Une fois sa sucrerie du jour terminée, il recommença à déambuler entre les stands. Il avait trouvé un coin de l’académie avec moins de monde où l’air était plus respirable et où il était plus aisé de circuler. Il tomba sur un autre stand de sucrerie où on lui fit goûter un bonbon. A la fraise cette fois. Bonbon qu’il trouva tellement délicieux qu’il en acheta 4 paquet de 100, remplissant son sac.

Continuant son chemin, il croisa différents stands de magie où il y avait d’un coup plus de monde. Une sorte de compétition semblait avoir lieu entre les différentes académies qui soutenaient leurs camarades qui faisaient chacun démonstration de leurs pouvoir. Ils n’utilisaient pas forcements des sorts puissants, le but n’étant pas de blesser son adversaire. Ils utilisaient des sorts avec un fort effet visuel, qui si TWK était un jeu vidéo sur PC, feraient complètement planter votre ordinateur quand vous voulez les utiliser (#Bladeandsoul).

Un garçon proposa à Yûji de participer s’il le souhaitait, ce que l’enfant refusa, sachant pertinemment qu'il n'avait pas un niveau suffisant en magie, et parce qu’il avait la flemme de dépenser son énergie pour ça. La magie du feu qu’il avait récemment découvert pouvait faire des effets impressionnants, mais il risquait surtout de se brûler, voire de blesser quelqu'un en plus. Et il ne voulait pas finir en torche humaine. Cependant, il resta pour regarder la scène par curiosité. Une élève de Lighthalzen s’apprêtait à combattre. Ses vêtements comme sa grâce naturelle donnaient à Yûji l’impression qu’elle était une princesse.

Spoiler:
 




Crédit:
 


Dernière édition par Yûji Endô le Jeu 28 Juil - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : D
Messages : 26

Alignement: Impérial Chaotique Neutre


Impérial Chaotique Neutre
Astanya
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Dim 10 Juil - 20:25

     La jeune Astanya se réveilla dans une cariole arrivant à Lighthalzen. Ses souvenirs étaient un peu flous, tout s'étant passé si vite.

    Elle venait d'entendre l'annonce du général Orda chez le vieux Sergei, puis tout s'était enchaîner. Elle avait préparé les quelques affaires qu'elle avait, puis était partie de Rajpur dès le lendemain, oubliant totalement sa rencontre avec la jeune femme. Elle avait traversé le pays du nord au sud, pour y parvenir avant un quelconque changement des frontières qu'elle avait déjà franchies. Elle avait ainsi atteind Parmera, puis avait dirigé ses pas vers l'ouest, afin d'arriver à l'un des ports de Taris. Elle savait que là-bas, elle trouverait des bateaux pour atteindre Niria et la capitale Impériale.

    Pendant ce trajet qui était passé à toute vitesse, elle avait dormi par terre à la belle étoile, ou contre des arbres. Parfois, elle s'était faufilée dans une grange, y empruntant un peu de paille, un fruit ou encore un morceau de pain, pour tenir tout le long de son voyage inattendu. Pour se déplacer, elle avait marché la plupart du temps. Elle avait réussi à trouver la calèche d'un riche marchand sur laquelle le cocher l'avait laissé monter en la voyant toute seule, épuisée, en train de marcher sur le côté de la voie. Il avait par ailleurs été très gentil, et lui avait même offert sa gourde pleine d'eau, ce qui avait beaucoup aidé la jeune adulte à l'apparence enfantine.

    Elle avait ensuite traversé les deux pays Impériaux qui étaient en pleine effervescence. Parmera était prête à agir contre les pays Anarchistes et Taris se tenait autant que possible au courant de la situation de Bastos qui pouvait se faire envahir à tout moment si les négociations avec l'Empire tournaient mal. Bien que les civils semblaient à première vue plutôt confiants, l'inquiétude était égalemment bien présente quant aux capacités de tout ces pays Indépendantistes juste au nord, et de la réaction totalement imprévisible des deux états plus au nord, encore chaotiques.

    Une fois arrivée sur le port, la petite avait dû patienter deux jours, pêchant comme elle le pouvait pour survivre, et prenant de l'eau plus ou moins potable dans les fontaines de la ville. Elle avait finalement trouvé une place sur un bâteau en tant que moussaillon, ayant inventé une histoire de disparition assez peu crédible mais qui avait tout de même touché le vieux capitaine du navire marchand sur lequel elle avait été enrôlée pour le voyage jusqu'à Niria.

    Le trajet avait été dur, la gamine devant nettoyer le pont de manière perpétuelle et aider à la cuisine. C'est donc épuisée qu'elle avait mis le pied à terre, mais le capitaine lui avait au moins rempli sa gourde d'eau et lui avait offert de quoi manger convenablement pour deux jours, en plus de la nourriture et de l'eau durant la traversée de l'océan. C'est donc bien fatiguée qu'elle avait cherché un moyen d'aller à la capitale. Elle avait appris lors de son périple jusque là qu'une grande fête était organisée à l'Académie où elle souhaitait aller. Elle en profiterait pour essayer de montrer son envie de s'y inscrire pour y étudier la magie et la musique. Elle trouva finalement un marchand de légumes qui accepta de la prendre à côté de sa cargaison, comme il lui restait un peu de place à l'arrière de la carriole.

    Elle choisit alors de se reposer dans la charette, rattrappant le sommeil qu'il lui manquait jusqu'alors. Lorsqu'elle se réveilla, le marchand lui signala qu'ils arriveraient dans une petite heure, qui passa relativement lentement. Elle descendit alors du moyen de transport peu confortable, mais remercia tout de même chaleureusement, à grand renfort de sourires mignons, bien qu'un peu forcés, pour le voyage qui lui avait permis d'enfin dormir convenablement.

    La jeunette avança dans la ville, suivant les badauds qui se dirigeaient pour beaucoup vers l'Académie, du fait des festivités qui paraissaient alors très attrayantes. Elle continua son chemin à travers les rues, s'arrêtant parfois pour regarder les affiches annonciatrices de l'évènement. Elle finit par arriver aux portes grandes ouvertes de l'Académie, peinturlurées tout comme les organisateurs qui semblaient heureux d'avoir pu maintenant cet évênement malgré le climat politique houleux.

    Astanya décida de rentrer sans plus attendre dans cette foule vivante, vibrante, pleine de joie et de bonne humeur, mais aussi d'admiration devant les stands et autres animations magiques. Elle traversa ainsi une partie de la cohue, puis se rendit compte qu'elle ne savait absolument pas où elle allait. Elle s'arrêta alors devant un stand, puis essaya de trouver un repère. Incapable de se diriger dans une kyrielle de populace si importante par rapport à sa petite taille, elle choisit de garder son calme, puis avança doucement, jusqu'à ce qu'elle tombe sur un pôle de compétition, ou de démonstration, elle n'arrivait pas vraiment à savoir ce que c'était précisément.

    Elle s'y arrêta donc, puis attendit pour voir comment allait se passer ce défi, envisageant la possibilité de monter elle aussi sur le tapis délimitant la zone de combats démonstratifs, car après réflexion, c'était plus probablement ce genre de chose, et d'y participer pour prouver sa valeur et sa capacité à venir étudier à l'Académie. Elle hésitait, jusqu'à ce qu'elle remarque la jeune fille, qui avait une sorte de prestance qu'elle ne saurait définir, bien loin de son apparence de paysanne à la fin d'un tel voyage que celui qui l'avait conduite ici. Le souffle coupé, elle décida de la regarder montrer ses capacités.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Mar 12 Juil - 17:36


Sakura Mado


Un soupir s'échappa de la bouche de la jeune femme. Cette journée allait être particulière, et allait lui changer de son petit quotidien. L'Empire qui la retenait ici organisait un festival, destiné à réunir l'ensemble des élèves des différentes académies de l'Empire ici, à Lighthalzen. Ainsi, il y avait de la foule, ainsi que beaucoup d'animations en tout genre. Elle ignorait tout ce qu'il pourrait se passer, et les conséquences de cet événement. Tout ce qu'elle voulait elle, c'était rentrer à Croetia. Elle ne pouvait plus rentrer, alors elle allait devoir agir autrement pour s'échapper.

Mais pour l'instant, elle devait agir naturellement, et ne pas hésiter à participer aux festivités. C'était sans doute le mieux à faire, dans une telle situation. Elle marchait donc entre les différents stands, observant ce qui était proposé dans chacun d'eux. Elle s'arrêta devant un stand bien particulier, ou des élèves semblaient se livre à un combat magique. Curieuse, elle observa la scène. Ils semblaient s'affronter, sans chercher à se blesser mutuellement. Le but semblait plus être de montrer la grandeur de leurs pouvoirs, et de vaincre son adversaire par épuisement. Cela avait l'air intéressant. Néanmoins, elle ne tenait pas particulièrement à y participer.

Sakura commençait à tourner les talons, prête à aller voir ce que proposaient les autres stands, jusqu'à qu'une main lui saisit l'épaule. Il s'agissait d'un garçon de sa classe, qui voulait qu'ils aillent tous les deux sur le ring. Elle ne pouvait pas refuser, qui serait synonyme de se défiler. Non, elle ne voulait pas que l'on pense cela d'elle. Elle allait donc participer. Les deux élèves étaient donc sur scène.

L'animateur prit son micro en main, et annonça à tous le nouvel événement qui allait se produire. La voix de celui-ci portait sur plusieurs stands autour de lui, de quoi rameuter le plus de gens pour ce nouvel affrontement.

- Et maintenant, notre nouveau combat opposera le brave Eiyo Fusashi et... la charmante Sakura Mado ! Qui d'eux gagnera ? Les paris sont ouverts !

Le duel pouvait donc commencer. Galant, le jeune homme proposa à notre princesse d'ouvrir les hostilités. Chose qu'elle refusa, ne souhaitant aucun traitement de faveur. Elle était destiné à un grand avenir, et ne pouvait pas accepter qu'un garçon de seconde zone puisse se ménager avec elle. Elle avait confiance en elle, elle n'avait pas besoin d'aide, ni de traitement de faveur pour gagner.

Après s'être regardé dans le blanc des yeux un moment, le jeune garçon céda et commença son offensive. Il se concentrait un moment, et ses cheveux virevoltaient, comme pris au cœur d'une tempête. Et c'était un peu ce qu'il se passait, puisqu'il emmagasinait une forte quantité de vent, autour de ses deux mains. La concentration magique était telle qu'elle en devenait visible à l’œil nu. Les aéromanciens disposaient de cette aptitude à créer des concentrations à base de vent, qui était suffisamment élevé pour qu'elle puisse se voir. C'était admirable, et assez impressionnant. Suite à ça, il projetait les deux sphères d'énergie sur son adversaire. La trajectoire des deux projectiles soufflaient la paperasse et les banderoles autour, et ceux-ci n''étaient plus très loin d'atteindre leur cible.

Cependant, Sakura n'allait pas se laisser avoir aussi facilement, par une attaque frontale de ce niveau. Elle avait largement de quoi se défendre. Elle mit sa main devant elle, un sceau magique d'un vert intense se forma alors qu'une masse de terre apparut devant elle, tel un mur. La construction bloqua sans soucis l'attaque aérienne. Elle souriait derrière ce bloc de terre, en posant sa main sur celui-ci. Une nouvelle magie y grandissait, et de nombreuses plantes venaient à fleurir sur cette terre fraîchement créée. Des fleurs, des plantes, des lianes, tout émergeait de ce mur de terre, qui semblait donner vie progressivement à toute cette masse végétale. Le mur se recouvra alors de fleurs de multiples couleurs, alors que le reste des plantes se dirigeaient férocement vers le jeune Eiyo. Il tentait de riposter grâce à sa magie du vent. Il avait là une bonne idée, son vent pouvait trancher aisément chacune des plantes de la jeune princesse. Seulement, il y en avait bien trop pour lui. Tant que ce mur de terre était là, il ne viendrait pas à bout de ces plantes. Et ça, il n'y avait pas pensé.

Progressivement, il s'épuisait à riposter à la chaîne, découpant chacune des plantes qui s'approchaient de lui. Elles étaient de plus en plus proches. Une première arriva au contact, et s'enroula autour de son bras droit, et les épines se plantaient dans sa chair, non profondément. C'était néanmoins suffisant pour rendre son bras inutilisable pour la suite de sa riposte, ce qui réduisait par deux sa résistance. Il ne pouvait plus lutter. Les plantes s'enroulaient autour de son corps, dans une étreinte qui aurait pu lui coûter la vie dans un véritable combat.

- Tu ferais mieux d'abandonner, Eiyo. Tu auras beau les détruire, tu ne viendras jamais à bout de ces plantes. Il n'y a rien de plus beau, ni de plus puissant dans ce monde qu'elles. Elles sont un symbole de vie, et de pouvoir. Et ce pouvoir te dépasse complètement.

Elle baissa son bras, ce qui ramena ses plantes au sol, clouant ainsi au sol le jeune garçon ligoté. Il ferait mieux de renoncer au plus vite. Son attaque était loin d'être mortelle, mais il pouvait perdre beaucoup de sang en restant des heures dans ces plantes épineuses.

Ravalant sa fierté, il abdiqua. Un sourire se dessina sur le visage de l'étudiante, alors qu'elle l'aida à se relever après avoir relâché son étreinte.

L'animateur reprit son micro une seconde fois, pour annoncer la personne qui était sortie victorieuse de cet affrontement.

- Et la victoire revient à... Sakura Mado, de l'Académie de Lighthalzen ! Un tonnerre d'applaudissement pour elle !

La jeune fille se disait intérieurement que cet animateur se priva bien de dire que le perdant était également de Lighthalzen. Elle n'en tenait néanmoins pas plus rigueur que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 20

Alignement: Indépendantiste Chaotique Mauvais


Indépendantiste Chaotique Mauvais
Edward J. Lionheart
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Lun 18 Juil - 20:56

Hope, étudiant à l’Université de Hël. Sans même à avoir posé la question, le jeune homme avait révélé à Edward ce qu’il voulait savoir : il n’étudiait pas ici. Laissant le pouvoir de son œil s’exprimer pleinement, l’Onryô pouvait facilement détecter que le sourire de bienvenue du blondinet en face de lui était bien plus hypocrite qu’il n’en avait l’air. À vrai dire, Edward avait presque envie de faire une remarque à ce sujet pour le féliciter d’avoir atteint le niveau d’hypocrisie “Sourire Politicien”. Malheureusement pour lui, et heureusement pour l’autre, le danger qu’il encourait était bien trop grand pour prendre ce risque inutile.

Toutefois, Edward ne cacha pas sa surprise quand l’étudiant annonçait être en charge de la conférence. Vraiment ? Ce jeune puceau ayant à peine essuyé le lait maternel coulant au coin de sa bouche était un maître de conférences ? C’était à peine croyable. Mais il fallait avouer que c’était impressionnant, et qu’Edward enviait consummer les personnes puissantes. Peut-être fallait-il ajouter ce dernier sur sa liste ? Un argument de taille qui s’ajoutait aux appels des pulsions de désirs s’éveillant dans son corps.

Désir rapidement remplacé par du dégoût, presque colérique, tellement la situation avait changé du tout au tout. Responsable ne sachant pas où se passe la conférence ? Est-ce que ce sale gamin se foutait de sa gueule ? Il était loin d’être responsable de quoi que ce soit, ce n’était qu’un misérable pion parmi d’autres, essayant désespérément de s’élever dans l’ombre d’un Professeur, lui-même dans l’ombre de ses prédécesseurs. D’envie de faire gémir ce petit intellectuel d’un plaisir malsain, l’Onryô était passé à une envie de le voir gémir d’une souffrance dépassant la force de son imagination.

Fort heureusement pour lui, son expression affichait plus un air surpris qu’autre chose. Après quoi, il nota la remarque de ce jeune étudiant. Ce dernier pensait-il réellement connaître tous les étudiants de son Académie ? Un mauvais coup de bluff ou de l’assurance mal-placée ? Edward opta pour la seconde solution. Quand bien même le sujet était extrêmement pointu, nul doute qu’il y avait un nombre assez important de chercheurs, et un nombre encore plus important d’étudiants.

    « Je crois que tu cherches un peu trop loin, haha ! Et nul besoin de me vouvoyer, je suis qu’un étudiant tu sais ? »


Le sourire gêné du blondinet n’échappa pas au regard de l’Onryô, qui s’empressa de se jurer qu’un jour, il transformerait ce petit ricanement de honte en un gémissement de douleur. Il avait voulu le tromper après tout, donc ce n’était que lui rendre la monnaie de sa pièce. Gardant un sourire amical, Edward allait reprendre la parole avant qu’il ne soit couper par une annonce, laissant croire à un combat amical ayant comme participant sa cible : la “Charmante” Sakura Mado.

    « Bon, et bien je vais aller chercher ce fameux professeur à la mallette violette et les bras ballants. Courage pour la conférence, et merci pour l'aide. »


Saluant une nouvelle fois son protagoniste, il s’avança vers la scène ou il put observer une partie du combat et vérifier l’exactitude de l’information qui fut annoncé. Effectivement, il s’agissait bien de Sakura Mado. L’onryô se déplaça alors dans des toilettes afin de mettre à exécution son plan… Et sa vengeance.



    Le Chaos s’éveille des profondeurs de la Terre,
    Les Flammes de ma haine illumineront la voie,
    Les Morts seront  le bras armé de ma colère,
    Ils partageront ma douleur,
    Quel qu’en soit le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Dim 24 Juil - 15:36

Suite à une demande de la part de Hope Shirudo, voilà le nouvel ordre des participants :

@Astanya
@Yûji Endô
@Narrateur
@Edward J. Lionheart
@Hope Shirudo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : D
Messages : 26

Alignement: Impérial Chaotique Neutre


Impérial Chaotique Neutre
Astanya
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Lun 25 Juil - 9:57

     À peine arrivée au stand de démonstration, Astanya vit les deux combattants se mettre en mouvements. Il y avait une claire différence de niveau, et le combat était à sens unique. La fille, qui dominait sans problèmes, utilisait des plantes qui assaillaient son adversaire sans le moindre répis. Plus le temps passait, plus il se faisait écraser.

    En effet, sa liberté de mouvements diminuait de manière rapide et inévitable, et au bout de quelques secondes, il fut obligé de se rendre et d'avouer sa défaite. Astanya ne manqua pas le sourire de fierté qui se dessina sur les lèvres de l'adolescente victorieuse, sur laquelle elle pût finalement mettre un nom, à l'annonce de l'animateur, qui bien évidemment vanta son appartenance à l'Académie. Astanya ne pût alors ravaler son sourire goguenard, voyant qu'il ne parlait pas de l'origine du perdant, qui ne l'intéressait sans doute même pas.

    Le combat étant fini, Astanya jeta un oeil aux spectateurs. Elle remarqua que la plupart étaient des badaux, que seuls quelques uns semblaient en tenue pour se combattre, ne serait-ce qu'en démonstration. Elle remarqua cependant un petit garçon qui soupirait d'ennui, probablement un élève obligé d'être là, car il faisait tout pour manifester son mécontentement.

    Il a l'air plus âgé que son corps à elle, probablement un ou deux ans de plus, trois à la rigueur. Un peu plus grand mais pas très costaud, elle remarque cependant des marques d'endurcissement sur son visage, peut être à cause d'une enfance difficile, ou solitaire. Ou les deux encore, imagine-t-elle. Ses yeux ressortent par rapport à sa chevelure sombre. Il fera surement un bon guide.

    La gamine de dix-huit ans hésite un peu cependant. D'un côté elle souhaite par tout les moyens rentrer à l'Académie, et son instinct lui dit qu'aller parler à ce jeune garçon l'aiderait bien, mais elle brûle d'aller monter sur ce ring afin de montrer de quoi elle est capable, que elle aussi, elle sait se battre sans avoir eu l'éducation parfaite de ces gamins qui semblent, au final, plutôt prétentieux.

    Mais qu'importe leur prétention, ils ont la chance d'avoir accès à tant de connaissances... Finalement, le garçon lui paraît être le meilleur choix. Elle a toute la journée pour aller se faire remarquer dans cette arène d'appârat.

    Sans plus attendre, la petite nécromancienne se faufile dans la foule, se dirigeant sans s'arrêter, fonçant vers Yûji. Elle se rend alors compte qu'elle n'a aucune idée de comment l'aborder de manière naturelle, sans que ça paraisse bizarre... Elle est majeure après tout, c'est étrange pour une fille telle qu'elle d'aller adresser la parole à un gamin...

    Ce n'est que lorsque,  perdue dans ses pensées, elle rentre dans le garçon en pleine vitesse, se cognant dans son épaule et finit les fesses par terre, qu'Astanya se rend compte que si elle est majeure, elle ne paraît avoir que 9 ans, et qu'utiliser ce fait serait probablement la meilleure technique pour lui parler sans donner une étrange impression. D'un côté, dévoiler son secret au premier gamin croisé serait également des plus étranges... Elle ne le dit pas à tout le monde, si ? Pas à la première rencontre en tous cas.

    Reprennant ses esprits, elle relève les yeux vers le garçon qui la fixe désormais. Fait assez logique après tout, elle vient de lui rentrer dedans à fond. Elle lui sourit donc, un air un peu gêné, les joues rougies.


    « Excuse-moi ! J'étais perdue dans mes pensées... Et ici un peu aussi... Tu peux m'aider ?! J'veux m'inscrire à l'Académie, mais y'a trop de gens... Je l'ai découvert seulement t'à l'heure en arrivant à Lighthalzen et du coup, j'sais pas quoi faire, ni où aller... Tu peux m'aider s'te plait ?.. »


Holà !:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau : D
Messages : 58

Alignement: Impérial Neutre Bon


Impérial Neutre Bon
Yûji Endô
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Jeu 28 Juil - 17:36

Acte 1 - Chapitre 1



Prison dorée



-----------------------------------------------

Yûji observa la scène, et le combat qui allait s’y dérouler. Selon les dires du présentateur, il s’agissait de Eiyo Fusashi, un garçon que Yûji ne connaissait pas, et la fille gracieuse était donc Sakura Mado. Il l’avait déjà croisé dans les couloirs de l’académie, toujours élégamment habillée, difficile de ne pas la remarquer.

Le combat commençait. Le jeune Eiyo concentra une quantité immense de magie dans les flots de vents, tellement que cette magie devenait lumineuse, offrant à Yûji et aux autres spectateurs un spectacle somptueux. Cependant, cette magie du vent ne fit même pas bouger les cheveux de Sakura qui en faisant apparaitre un drôle de cercle avec sa main, cercle que son prof avait appelé « sceau » si sa mémoire était bonne. Face à ce sceau apparu un mur de terre qui non seulement bloqua l’attaque de Eiyo mais en plus se recouvrait de fleurs. Le jeune mage d’eau était émerveillé par le spectacle qu’il avait sous les yeux.

Les plantes de la jeune femme envahirent la scène, et un peu partout des fleurs s’épanouissaient. Une magie que Yûji n’avait jamais vu avant, et qu’il trouvait exceptionnelle. Contrôler les plantes aurait été plutôt utile à Sombreval où elles ont du mal à pousser, et où les seuls fruits et légumes qu’il avait l’occasion de manger sont ceux cultivés sous des petites serres présentes dans pas mal de maisons du village.

Très rapidement, la victoire revint à Sakura Mado, qui fut applaudie par la foule, Yûji y comprit. Cependant, la réaction de certains l’agaça. Plusieurs vantaient un exploit de Lighthalzen, alors que non, cette magie des plantes n’avait jamais été enseignée ici. Si elle était devenue aussi forte avec, ce n’était probablement pas grâce à l’académie. Elle devait probablement venir de loin, cette Sakura.
Il soupira, avant de se rendre vers sa prochaine destination. Sa carte d’étudiant de l’académie lui permettait d’accéder à des salles d’entraînement, qui ne seraient probablement pas bien remplies puisque tous les étudiants devaient suivre le festival.

A peine eu-il le temps de bouger sa jambe pour commencer à se diriger vers ces salles d’entrainement qu’une douleur sourde surgit dans son épaule, suivie d’un « boum » assez sonore, provoqué par une fille qui tomba les fesses les premières par terre aux pieds de Yûji. En se tournant vers elle, il constata qu’elle était plus jeune que lui, et un peu trop pour se promener toute seule dans une académie remplie de gens bien plus vieux qu’elle. Fillette qui se releva en rougissant un peu et souriant.

« Excuse-moi ! J'étais perdue dans mes pensées... Et ici un peu aussi... Tu peux m'aider ?! J'veux m'inscrire à l'Académie, mais y'a trop de gens... Je l'ai découvert seulement t'à l'heure en arrivant à Lighthalzen et du coup, j'sais pas quoi faire, ni où aller... Tu peux m'aider s'te plait ?.. »


Elle voulait s’inscrire ici ? Alors sa maman ne devait pas être très loin. Puisque sur le formulaire d’inscription, il fallait un consentement parental, et tout plein d’autres informations, dont le pays d’origine. Som père avait obtenu l’autorisation de la part d’un membre du cénacle divin de marquer « Silesen – ïle de Slavonia » au lieu de Sombreval puisqu’il ne devait pas révéler sa réelle origine.

Yûji se baissa un peu pour être au niveau de la petit fille, et ses yeux croisèrent les deux globes violets de la petite fille. Ses cheveux, très sombres était aussi légèrement violets, et ça intriguait le garçon.

- Tu t’es perdue ? C’est dangereux de se balader toute seule sans tes parents ici tu sais.

Il pouvait parler, il ne devait pas être beaucoup plus vieux, et faisait moins de 10 centimètres de plus qu’elle du haut de ses 1m32. Après avoir doucement attrapé la jeune fille par le poignet, il se dirigea vers un bâtiment réservé aux élèves auquel il pu accéder grâce à sa carte d’étudiant.

- Suis moi, j’connais un raccourci vers le secrétariat. Tu pourras prendre un dossier pour t’inscrire là-bas !

Spoiler:
 




Crédit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   Lun 1 Aoû - 21:52


Sakura Mado


La foule applaudissait donc, face à la victoire de Sakura. Elle comprenait que les gens aient pu assister à un beau spectacle, mais... ce n'était pas comme si cette victoire était surprenante. Pour elle, il était évident qu'elle remporte le combat. Elle ne connaissait que très peu d'élèves qui pouvait lui tenir tête, après tout.

Une fois descendue de l'arène, elle vit que la foule l'acclamait encore, et beaucoup la suivèrent pour lui poser tout un tas de questions, concernant son pouvoir. Elle en avait conscience : la magie des plantes était spectaculaire, et attirait souvent la convoitise d'autres élèves. Ou tout simplement, d'autres personnes. Qui pourrait s'en passer, tellement que ses plantes étaient magnifiques ?

- Eh, Sakura-chan, tu m'apprends ta magie ? Dis oui !

D'autres questions comme ça survenaient, à chaque seconde. Elle tentait de s'en dépêtrer, et de s'éloigner de toute cette foule. Elle ne tenait pas à rester plantée là toute la journée. Surtout que son objectif principal n'était pas d'aider ces autres élèves, mais plutôt de s'échapper pour rentrer à Croetia. Comment s'y prendre ? Bonne question. Elle devait attendre que l'on vienne la chercher, mais encore ?

Elle réussit à se sortir de cette foule. Elle s'éloigna, pour arriver autre part, dans un bâtiment un peu moins peuplé. Certains l'avaient vu partir, néanmoins.

Tranquille enfin, elle se déplaçait doucement. Ce qu'elle voulait était de continuer à paraître normale le reste de la journée. Cependant, elle ne voulait pas d'une telle foule. Quelques renseignements seraient sans doute de mise. Peut-être que des élèves -calmes, si possible- sauraient la renseigner un peu. Elle marcha, jusqu'à tomber sur deux enfants, assez jeunes. Ils semblaient savoir où ils allaient.

- Bonjour vous deux, pourriez-vous m'aider, s'il vous plaît ?

Elle se tenait là, devant Yûji et Astanya. Elle ignorait qui ils étaient, mais elle n'en avait que faire. Tout ce qu'elle voulait, c'était des renseignements.

- Savez-vous si une activité tranquille va débuter, prochainement ? Une conférence d'études sur la magie, par exemple ? Ou bien, une prestation bien précise ?

Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle cherchait. Elle voulait juste s'occuper, en attendant qu'une occasion se présente à elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alignement:


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 1 : Prison dorée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 1 : Prison dorée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Groupe calendar
» GROUPE RASA
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Groupe des Forges
» Le Groupe Paradox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy : The Warring Kingdoms :: Pré-RPG :: Acte 1 : L'Embrasement :: Chapitre 1 : Incident diplomatique-