AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Groupe 5 : L'Éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Groupe 5 : L'Éveil   Jeu 7 Juil - 16:01




Acte 1 : L'Embrasement
Chapitre 1 : Incident Diplomatique

Gouffre de Haniel

L'Éveil

L
oin de comprendre tout ce qu’il se passe, l’étrange Raizel se réveille dans une salle froide et assez humide, sans aucune fenêtre. Sur un lit, avec de nombreuses machines semblant connectées à son corps, difficile de réellement saisir tout ce qu’il se passe. En observant, on peut voir une porte en fer, blindée, seule issue possible de cette salle. De nombreux liens, maintenant détachés, sont présents sur le lit et formes des marques sur son corps.

Plongé dans l’inconnu, quelque part en Ashnora, comment le jeune -et pourtant très vieux- Raizel réussira-t-il à s’en sortir ? Est-ce que ses ravisseurs sont-ils dans son camp ou non ? Difficile à dire. Surtout que l’environnement, couplé au danger perçu par l’inconnu, le rend particulièrement hostile. Mais il va falloir prendre une rapide décision pour pouvoir espérer à s’en sortir… Vivant.


Règles


- Vous disposez de 48h pour répondre à l'évent lorsque c'est votre tour.
- Vous ne pouvez pas lancer ou participer à une quête. L'évent doit être placée à la fin de votre chronologie.
- Vous êtes en droit de demander un délais pour répondre dans les requêtes au staff si vous ne pouvez pas répondre.
- Si le Narrateur ne passe pas 48h après la dernière réponse du dernier joueur, vous êtes en droit de faire une demande de passage dans les requêtes au staff.
- Souvenez-vous que, lors de l'accomplissement d'un évent, encore plus qu'ailleurs, chacun de vos actes pourront avoir des conséquences sur le cours des événements au sein d'Ashnora.
- N'oubliez pas de vous amuser !

Conseils


- Introduisez votre personnage, en explicitant son état émotionnel et sa décision de partir ou de rester dans l'enceinte du bâtiment.

Ordre des Participants


@Raizel
@Narrateur

© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : D
Messages : 21

Alignement: Indépendantiste Indécis


Indépendantiste Indécis
Raizel
MessageSujet: Re: Groupe 5 : L'Éveil   Sam 9 Juil - 18:11



L'Éveil!

Le silence s’était réinstallé. Les voix avaient disparu de nouveau. Il se retrouvait de nouveau seul, lui qui ne savait rien à cet instant de ce qui se passait. Son esprit était totalement chamboulé, les émotions se croisaient, s’entrechoquaient dans un vortex tumultueux qui finit par avoir raison de lui, et il s’assoupissait de nouveau. Il dormit de longues heures, le temps suffisant pour son corps de s’accoutumer à ce qui venait d’être changé. Il ne se rendit même pas compte que les autres revinrent et allégèrent son corps de ses entraves.

Deux jours s’étaient écoulés depuis qu’il s’était endormi. À présent, ce n’était plus qu’une question de temps avant qu’il n’émerge définitivement de cet état dans lequel il était plongé depuis plus d’un demi-siècle à présent. Ses ravisseurs avaient dû s’en apercevoir eux aussi.

Un bruit, oui, c’était cela qu’il percevait, tel un son rythmé par une mesure à quatre temps,  qui se répétait sans cesse dans un cycle sans fin. Ce son qui fut d’abord léger, gagnait en intensité, au point où l’esprit du garçon se focalisa totalement dessus. Le rythme accélérait, de même que la respiration de garçon, son corps convulsionnait, ses yeux s’ouvraient, d’un blanc total, et il entendait cette voix qui lui disait
N’oublies pas de quelle lignée tu descends !!
Une onde de choc se produisait, et il émergeait enfin. Ses pupilles dorées prenaient la place qui leur revenait dans ses yeux, et il pouvait enfin contempler l’environnement qui l’entourait. Quand l’enfant revint à lui, tel un animal qu’on insère dans un lieu nouveau, il examina la pièce. Le son des battements s’intensifiait alors qu’il se mettait à lutter pour se mouvoir. Des heures d’un affrontement dont il finit par sortir victorieux. Cela partit du mouvement d’un doigt, puis la sensation qui accompagnait ce mouvement s’incrusta au fond de son être, et petit à petit il récupéra la motricité complète de son corps.

Dès qu’il put se tenir debout, il fut baptisé à même la morsure dévorante de l’obscurité. La salle plongée dans la pénombre la plus complète ne l’intéressait réellement pas. Il était plus tel un jeune faon qui découvrait son propre corps et qui essayait de se situer dans le monde. N’ayant jamais vu quoi que ce soit auparavant, la chose qui le captivait était la différence de taille et de forme qu’il y avait entre ses deux membres supérieurs. Il lui fallut un certain temps avant de s’habituer à cette idée, mais lorsque cela fut fait, son attention fut tournée vers autre chose.

Les paroles de cette voix lointaine lui revenaient à l’esprit, et le plongeait dans une frénésie sans pareille. Il courut ici et là, frappant à peu près partout afin de se trouver une issue. Malheureusement pour lui, rien ne semblait pouvoir le sortir de cet endroit. Finissant par se faire à l’idée qu’il fut piégé, sa respiration commença à retrouver un rythme normal.  Il retrouvait son calme. Loin d’avoir battu en retraite, il continuait à chercher un moyen pour sortir de ce lieu sombre et humide. jamais se rendre, appris que mourir sur un champ de bataille pour défendre sa vie était le plus grand des honneurs auquel il pouvait aspirer

Il était dans un monde où régnait l’obscurité, mis à l’épreuve, livré à lui-même loin de toute éventuelle forme de secours. Créé il y a plus de  trois cent ans par un être farfelu afin d’être un flambeau qui brillerait au sein des ténèbres, les seules flammes qu’il possédait à cet instant étaient celles de la méfiance et de la crainte. Il dut déployer tout ce qui l’habitait de courage, de détermination, pour vaincre les forces de la nature qui essayaient à nouveau de le glacer d’effroi. Ce fut son initiation, un passage obligé dans la nature sauvage, duquel vers son salut, il reviendrait transformé, ou ne reviendrait jamais.

Ses bras qui étaient d’acier se crispèrent, sa chevelure longue, telle une fourrure sombre s'hérissait, alors que ses yeux rougeoyantes tels des joyaux tout droit sortis de l’enfer se tournaient vers ce qui servait de passerelle entre ce lieu et l’extérieur. Il sentait leur présence, c’était comme si son corps tout entier lui criait qu’ils étaient proches. À cet instant, ce n’était plus la peur qu’il perçut, mais la formidable acuité de ses sens exacerbés. La morsure de l’air froid dans ses poumons,  le sons des gouttelettes d’eau qui résonnait quelque part dans la nuit qui recouvrait cette cage d’acier, le calme de ses mains, la perfection  de son mouvement qui le guidait vers le lieu le plus sombre de la pièce afin d’éventuellement surprendre ceux qui approchaient.

Plus de 300 ans ont passé depuis ce jour où il a été endormi, afin de défendre sa vie contre un oppresseur inconnu,  et là, tout comme alors, un oppresseur approchait, patient, savourant sûrement à l’avance sa prochaine victoire,  prête sûrement à le priver d’un monde de sagesse, de justice et de justice auquel il aurait aimé aspiré. Qui que cela aurait pu être, animal féroce ou être  bipède,  il devait savoir une chose, il avait suscité la bestialité la plus totale chez le jeune garçon.







Les fleurs naissent puis se fanent.
Les étoiles brillent, puis un jour s'éteignent!
Tout ce qui possède un début, possèdera une fin!
Car une seule chose est vraie
La mort est comme le vent,
Toujours à nos côtés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Re: Groupe 5 : L'Éveil   Mar 12 Juil - 20:24

Raizel s'est donc enfin réveillé après des siècles et des siècles de sommeil sans fin. Il était plongé dans l'obscurité la plus totale, enfermé dans cette étrange salle dans laquelle il s'était réveillé. Il entendait une voix, il entendait des sons étranges. Et pourtant, qui y avait-il ici ? Rien. Personne. Il était seul, dans le noir. Il n'était pas possible pour l'instant de savoir si notre jeune héro allait, un jour, retrouver la lumière du jour.

Il avait pourtant une solution pour s'en sortir, rien n'était perdu. Dans l'obscurité se trouvait une porte, qui pourrait le mener plus loin. Il ne savait sans doute pas où celle-ci le mènerait, et il ne semblait pas encore avoir compris qu'une telle porte existait. Il se contentait de frapper les murs, et le mobilier autour de lui, cherchant désespérément une issue, autre que cette porte.

D'ailleurs cette porte, parlons-en. Une grande porte en métal, seule issue de la salle dans laquelle il était. La poignée était légèrement rouillée par le temps, et, en s'y approchant, on pouvait entendre un très faible courant d'air dans les couloirs. Un courant d'air pourrait signifier que, quelque part, il pourrait y avoir une sortie. À moins que cet étrange son n'était en fait autre chose, qui s'y apparentait fortement. Plus l'on se rapprochait de la porte, et mieux on pouvait le distinguer. D'autant plus qu'un petit air frais s'y échappait. Mais malheureusement, ce n'était pas une preuve suffisante pour affirmer que c'était réellement un courant d'air. Peut-être bien, bien entendu.

Dans tous les cas, plus les secondes passaient, et plus ce bruit étrange s'accentuait. Que se passait-il exactement, de l'autre côté de ce mur ? Le seul moyen de le savoir, serait de sortir de là. À moins que rester ne soit synonyme de subir l'origine de ce son étrange.

Raizel se doit de se décider. Comptait-il rester ici, ou bien tenter de s'aventurer à l'extérieur, en se servant de ce supposé courant d'air pour se guider ? La suite ne dépend que de ton choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 374

Alignement: Administration


Administration
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Groupe 5 : L'Éveil   Mar 19 Juil - 14:44

La demande de délais étant expirée, nous accordons un délais exceptionnel de 36h à Raiziel pour répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : D
Messages : 21

Alignement: Indépendantiste Indécis


Indépendantiste Indécis
Raizel
MessageSujet: Re: Groupe 5 : L'Éveil   Ven 5 Aoû - 20:36



L'Éveil!

La sensation se stabilisa. Ce brin d’information qu’il perçut s’imprégna en son être, lui conférant une vision plus nette. Il se rendit compte que les présences qu’il percevait se trouvaient loin, bien loin même. Il expira lentement, pendant que ses muscles qui s’étaient tous crispés se relâchaient. Il s’asseyait, les jambes croisées sur le sol et se reposait. Pour l’instant la quantité d’informations qu’il percevait se voulait juste troublante et l’encombrait. Ses paupières se refermaient à nouveau, mais cette fois pour une raison différente.


Ne faire qu’un et prendre le control, voilà ce qu’il tentait de réaliser. Conserver l’essentiel et rejeter l’inutile. Comme un oiseau apprend tout seul à voler, cela lui vint naturellement. Les choses se mirent en place lentement dans sa tête, et après un long moment il finit par ouvrir les yeux. L’impression qu’il dégageait jusqu’à maintenant avait totalement changé. Il semblait avoir retrouvé sa contenance, et même avoir gagné en assurance. La frénésie qui jusqu’à maintenant l’avait habitée s’en était allée, et à présent il semblait enfin voir clair pour la première fois depuis son réveil. Mais une question s’élevait alors. Que voyait-il ?

S’il y avait une chose qui était certaine, c’est qu’à présent, il savait qu’il n’était pas seul dans ce lieu, et que si cela était le cas, donc il y avait un moyen de sortir de cet endroit. Il se leva et longea les murs jusqu’à revenir au point de départ. Un premier tour d’inspection. Il réitérait l’expérience une nouvelle fois, mais cette fois, d’un pas plus lent, ne se basant pas sur ce qu’il voyait mais plutôt sur ce qu’il percevait. Il s’arrêtait, et collait sa main contre la paroi. Il le ressentait, c’était là la sortie qu’il recherchait, la passerelle entre cette salle et l’extérieur.

Mais comment l’ouvrir ? Laissant sa main se balader, il finit par saisir la poignée et la tourna, mais rien ne se produit. Il conclut que la porte devait être verrouillée. Il recula, pris quelques pas d’élan et s’élança vers la porte, l’épaule la première afin de l’enfoncer. Le choc fut  si violent que le son de l’impact résonna bien fort dans les alentours. Cela dit, la porte était toujours  fermée.  Il réessaya, encore et encore, mais sans succès. La porte s’était déformée, mais n’avait pas cédée. Il recula une nouvelle fois pour s’élancer lorsque toute la pièce s’éclaira d’une lueur rouge. Le garçon déboussolé ne comprit pas vraiment ce qui se passait jusqu’à ce qu’une voix retentisse derrière lui.

Content de voir que tu es réveillé mon garçon !! Akilina aura donc bien pris soin de toi. Je me présente, je suis le professeur Edouard David Morisson, celui qui t’a offert cette vie…
Il ne comprenait plus rien. Un homme transparent se tenait là devant lui, il lui manquait la partie inférieure de son corps et pourtant il semblait bien se porter alors qu’il partait dans son monologue. Il tenta de poser quelques questions, mais elles restèrent sans réponse comme s’il n’était pas entendu. Le garçon ne comprit qu’il s’agissait d’un message enregistré pour lui que lorsque le vieil homme l’annonça. Il prit le temps d’écouter attentivement ce que cet être avait bien pu préparer pour lui. Un long moment s’écoula…

…  réunis les et tu pourras enfin le faire. Mais n’oublies pas, un grand pouvoir entraine de grandes responsabilités garçon ! Les tiennes seront plus un fardeau qu’autre chose. Tu es libre d’accepter de le porter ou non, car avant tout, c’est ta vie, et nul ne doit t’imposer quoi que ce soit. Mais si tu choisis d’endosser ton rôle, alors retrouver Génova te sera capital. Je doute que tu aies pu conserver un quelconque souvenir de la période qui a précédé ton sommeil, mais tu n’as pas d’inquiétudes à avoir,  je pense que tout ce temps, le monde n’aura pas changé, il sera juste devenu moins attrayant ! Ashnora est un monde plein de mystères et de surprises que tu ne pourras qu’adorer. Explore-le, et perce ses secrets. Ne laisse personne t’arrêter car tu es libre, libre de briller de mille feux…
Il n’arrivait à s’expliquer pourquoi son cœur battait de plus en plus vite alors que frisson et exaltation s’emparait de lui à la suite de propos de ce Morisson. Il n’écoutait même plus vraiment. Le vieil homme avait dit que sortir de cette salle était le test pour vérifier qu’il était prêt à voir le monde extérieur. Il se retourna vers cette dernière, écartant légèrement les jambes pour prendre de solides appuis. Il concentrait son attention sur le point qu’il allait frapper. Il avait conclut que c’était un test pour voir s’il serait apte à se défendre tout seul avait-il fini par conclure alors que son poing gauche s’illuminait d’une lueur bleue. Sa concentration était maximale, le geste, parfait, rapide, précis, et surtout infiniment lourd.

L’impact se voulut monumental. La porte sautait pour aller heurter un mur plus loin et relâchait une décharge d’énergie contre la paroi avec laquelle elle était entrée en contact. La lumière rouge dans la salle avait à présent disparue, ainsi que le vieillard transparent. L’ouverture de la porte avait du couper le message conclut-il. Une vive douleur s’empara de son corps alors qu’il se mettait à voir des lettres dans le vide:
Protocole X7775W ETHELION….Initialisation…
Un son sourd se mettait à résonner au loin, puis un puissant vent vint du couloir.  L’éclairage arriva peu après. C’était comme si l’énergie était revenue dans toute l’installation.
Opération Réussie….
Prototype Z¤Neptune¤… Synchronisation des paramètres…
Syncrhonisation Réussie…
Exosquelette 00Quantum…

Ajustement aux caractéristiques du porteur…12%

0%
Les parties bioniques de son corps se mirent à dégager simultané de la vapeur comme une chaudière qui évacue le surplus de pression. Le moment pénible dura un peu, puis lorsque ce dernier passa il releva la tête en prenant une bouffée d’air tel un homme qui venait d’échapper à l’asphyxie, alors que le vieux Morisson apparaissait de nouveau, mais cette fois dans le couloir.

La synchronisation ne sera terminée que lorsque ton armure pensera que tu auras atteint ton plein potentiel. Il évoluera avec toi et te protègera des possibles périples que tu pourras rencontrer. C'est là mon dernier cadeau pour toi.... Enfin je terminerais par ceci, ce centre de recherche est à toi maintenant, il contient tout ce dont tu auras besoin pour une réhabilitation. Tu peux faire la visite sans crainte.. Haha...Cette mise en garde constituera réellement mes dernières paroles par contre; ne les oublie surtout pas Raizel… Si le mal devait exister dans ce monde, il résiderait surement dans le cœur des hommes !!
Les forces du garçon lui revinrent lentement alors qu’il se relevait et faisait face au vieillard sénile qui disparaissait en rigolant tel un savant fou qui avait réussit une expérience… Cependant, ce n’était le rire du message qui attira l’attention du garçon, mais plutôt une information qui lui avait été communiquée implicitement. Raizel était donc son nom. Il encra cette information au plus profond de son être avant de s’élancer dans le dédale de couloirs qui composaient le centre de recherche abandonné. D’entre les morts il revenait, et vers les vivants il s’élançait.

Projet FFXV-twk-00-RAH….Initialisation…

0%
Statut: Opération Réussie







Les fleurs naissent puis se fanent.
Les étoiles brillent, puis un jour s'éteignent!
Tout ce qui possède un début, possèdera une fin!
Car une seule chose est vraie
La mort est comme le vent,
Toujours à nos côtés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Re: Groupe 5 : L'Éveil   Jeu 18 Aoû - 15:17

La porte avait cédé, sous la puissance brute que dégageait le bras de ce jeune héros, qui venait enfin de s'éveiller. Le message du professeur était transmis à Raizel, qui allait donc pouvoir prendre la route vers son avenir. Mais cet avenir, quel était-il ? Et surtout, dans quel état se trouvait réellement le lieu dans lequel il était ? Tant de questions, à laquelle il n'avait aucune réponse.

En sortant de cette première salle, il se trouvait dans un long couloir peu éclairé. Il n'y voyait pas grand-chose, et n'entendait rien d'autre que ce souffle de vent qui l'entendait depuis la salle de son éveil. Il pouvait le ressentir, même si celui-ci n'était pas très fort. Une simple et légère brise fraîche, dont il ignorait l'origine. Une sortie peut-être ? Ou bien, autre chose ?

En tout cas, il était seul ici. Aucune autre âme qui vive n'était distinguée dans les alentours. Il n'y avait rien, ni personne dans ce couloir. Seulement l'obscurité, et ce mystérieux souffle.

Arrivé dans ce couloir, il pouvait constater deux possibilités : celle de partir à gauche, ou plutôt celle de se diriger vers la droite. Le vent venait de gauche, mais on y voyait pas grand-chose. Concernant le chemin de droite, il était tout aussi mystérieux : il ne savait pas pourquoi, mais il pouvait observer quelques lumières blanches au fond du couloir. Ces flashs étaient espacés de quelques secondes seulement, et l'intensité ne semblait pas changer. L'origine était impossible à déterminer.

Un choix s'offre donc à vous : allez-vous emprunter la voie de gauche pour se diriger vers l'origine du souffle frais, ou bien vous enfoncer dans le chemin de droite, à la recherche de cette lumière ? Qui sait quelles surprises vous attendent d'un côté ou d'un autre... ?

Quoiqu'il en soit, ce choix qui semble anodin pourrait changer du tout au tout votre aventure... allez-vous faire le bon choix ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alignement:


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 5 : L'Éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 5 : L'Éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Groupe calendar
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» Réveil de mon lapin ????
» GROUPE RASA
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy : The Warring Kingdoms :: Pré-RPG :: Acte 1 : L'Embrasement :: Chapitre 1 : Incident diplomatique-