AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le très respectable Mr. Delaplace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Niveau : ???
Messages : 45

Alignement: Administration


Administration
Narrateur
MessageSujet: Le très respectable Mr. Delaplace   Sam 6 Aoû - 19:03




Difficulté ★☆☆☆☆
A1;002

Anarchie

Le très respectable Mr. Delaplace

M
adras, un pays qui pouvait faire éloigner n'importe qui grâce à sa pauvreté légendaire et ses crimes horribles qu'on entend d'ici et là. Un pays qui n'apportait aucune sécurité aux visiteurs, mais qui attiraient énormément les attentions des commerçants. En effet, depuis leurs alliances avec le pays de Warangal, plusieurs personnes ont commencé à débuter un petit commerce là-bas. Des commerces qui pouvaient rapporter plusieurs gils aux plus vendeurs.

V
ous, mon très cher Vincent, vous étiez dans le coin. Peut-être vous vouliez découvrir certains indices à propos du meurtrier de votre frère? Ou encore, vous aviez entendu parler des nombreux crimes et vous avez décidé de jeter un petit coup d'oeil? Aller savoir! Cependant, pendant votre petite démarche habituel, un homme masqué vous fonça dedans et vous envoya quelques insultes avant de déguerpir, mécontent. Une lettre tombe devant vous écrit en grosse lettre ''Pour vous, Monsieur Vincent Hawke''.

C
urieux, vous ouvrez cette lettre et voilà ce qu'elle disait;

«Cher détective Hawke,
Je vous écris cette lettre parce que j'aurais besoin de vos compétence de détective pour ouvrir mon commerce. Retrouver moi dans le salon de tea de la ville et parler à la femme à chevelure blanche. Cependant, elle risque de vous ignorer mais dites lui '' Les caribous nous envahissent'' et elle vous emmènera à moi. Je vous parlerais plus en détail de la mission quand nous serons face à face.

Mr. D»


Q
u'allez-vous faire, mon cher Vincent? La décision est entre vos mains!



Règles


- Vous disposez de 48h pour répondre à la quête lorsque c'est votre tour.
- Vous ne pouvez faire qu'une seule quête à la fois. Cette dernière doit être placée à la fin de votre chronologie.
- Vous êtes en droit de demander un délais pour répondre dans les requêtes au staff si vous ne pouvez pas répondre.
- Si le Narrateur ne passe pas 48h après la dernière réponse du dernier joueur, vous êtes en droit de faire une demande de passage dans les requêtes au staff.
- Souvenez-vous que, lors de l'accomplissement d'une quête, encore plus qu'ailleurs, chacun de vos actes pourront avoir des conséquences sur le cours des événements au sein d'Ashnora.
- N'oubliez pas de vous amuser !



Ordre des Participants


@Vincent Hawke



© sobade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niveau : D
Messages : 9

Alignement: Anarchiste Indécis


Anarchiste Indécis
Vincent Hawke
MessageSujet: Re: Le très respectable Mr. Delaplace   Lun 8 Aoû - 17:10

Madras. Il s’agissait d’un des pays les plus pauvres d’Ashnora, récemment « alliée » à Warangal. En même temps, ce pays ne pouvait pas s’occuper de lui-même, il avait donc besoin d’une aide extérieure pour pouvoir survivre. Mais, taux de pauvreté élevé dit aussi taux de criminalité en croissance. Franchement, si j’avais eu le choix, je ne serais même pas venu dans ce taudis. Mais, que voulez-vous ? Il fallait bien que je gagne ma pitance. Bon, d’accord, il fallait admettre que grâce à Warangal, Madras allait un peu mieux grâce au commerce qui commençait à immerger. Si vous voulez mon avis, la sécurité des habitants devait passer en priorité. Enfin, si ce n’était pas le cas, je ne serais pas là. Et je n’étais pas au bout de mes surprises…

Je venais de résoudre une enquête qui n’était pas si difficile que ça. C’était tellement ennuyeux que ça en était presque vexant de faire appel à moi pour ce type de cas. Mais bon, j’étais payé et c’était le principal. Avant de rentrer, je décidai de me promener un peu, dans les rues. J’en profitai aussi pour observer tous les passants, tous les recoins de la ville jusqu’à ce qu’un type dont je ne pouvais voir le visage me fonçât dessus. Je n’avais entendu aucun commerçant ou autorité – qui était peu existante ici – crier et cet inconnu n’avait pas l’air pressé. Il ne s’agissait donc pas d’un cambrioleur ou d’un criminel. De plus, il n’avait rien tenté de me voler durant ce contact. Ce n’était pas non plus un voleur. Et croyez-moi, je n’étais pas du genre maladroit au point de me faire percuter par quelqu’un. Ce qui voulait dire que, même s’il m’avait traité de tous les noms avant de partir, cet homme m’avait délibérément percuté pour attirer mon attention. Je trouvai ensuite une lettre par terre m’étant adressé. N’importe qui à ma place aurait deviné que c’était l’inconnu qui me l’avait laissé exprès. Je ramassai la lettre et le lis très rapidement.

« Cher détective Hawke,
Je vous écris cette lettre parce que j'aurais besoin de vos compétences de détective pour ouvrir mon commerce. Retrouver moi dans le salon de thé de la ville et parler à la femme à chevelure blanche. Cependant, elle risque de vous ignorer mais dites-lui '' Les caribous nous envahissent'' et elle vous emmènera à moi. Je vous parlerais plus en détail de la mission quand nous serons face à face.

Mr. D »


Hmm, vu son phrasé, il s’agissait d’un homme plutôt bien élevé. Cela m’étonnerait qu’il vînt du coin. Vu la qualité du papier de la lettre, le commanditaire devait être une personne aisée par rapport aux habitants de cette ville. De plus, quand on vous dit qu’une personne vous conduira à l’expéditeur d’une mystérieuse lettre, vous pouvez être sûr que celui-ci possède du pouvoir. Et ceux qui en posséder étaient les premiers à s’en servir. Pour le moment, c’était les seules suppositions que je pouvais avoir, le reste n’était que pur jugement ou préjugé. Si je voulais en savoir plus, il fallait accepter cette invitation en y allant directement.

Une fois arrivée à ce fameux salon de thé – du moins, ça y ressemblait – Je ne tardai pas à trouver la femme en question. Inutile de mettre en place un plan d’approche. Cette femme n’avait sans doute aucune importance. Et puis, je ne désirais pas jouer au petit jeu d’un mec qui ne me donnait même pas son propre nom. Je m’approchais d’elle, les mains dans les poches de mon pantalon noir, gardant mon pardessus sur moi vu que je sentais que je n’allais pas rester longtemps. Je tentais de discuter avec elle, mais comme l’avait prédit la lettre, elle m’ignorait. J’avais beau lui avoir offert un verre, je n’existais pas à ses yeux. Je perdais patience, mais hélas, je n’avais pas vraiment le choix. Je soupirai avant de lui dire d’un air ennuyé :

- Bon, très bien... Les caribous nous envahissent.


Dialogue : #0055FF


Vêtement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le très respectable Mr. Delaplace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un très vieux grimoire (Background d'Aeris)
» Catherine, un jeu très attendu
» Slaanesh (pas très Tau mais bon)
» Petit guide pour jouer du très Dur en Eldar
» 2 vs 2 : partie très serré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy : The Warring Kingdoms :: Korris :: Madras-