AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Be affraid, I'm back ! ♥ | PV. Edward J. Lionheart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Niveau : D
Messages : 3

Alignement: Anarchiste Chaotique Mauvais


Anarchiste Chaotique Mauvais
Sky Blake
MessageSujet: Be affraid, I'm back ! ♥ | PV. Edward J. Lionheart   Jeu 18 Aoû - 22:31

Trois ans. Cela faisait réellement trois ans que tu pourrissais dans ta cellule, attendant la première occasion pour te tailler de là. Oh oui, tu n’attendais que ça. Partir loin de ta cage, en tuant tous ces gardes qui te retenaient prisonnière ici. Tu hésitais néanmoins. Valait-il mieux les torturer avant de les achever, ou bien de directement leur exploser la cervelle d’un coup de roquette bien placé ? Cruel dilemme. Au pire, tu verras bien lorsque tu seras libérée délivrée. Du moment qu’ils crèvent tous, tu étais satisfaite. Et tu ne trouveras pas le repos tant que cette tâche ne sera pas accomplie. Ils seront châtiés, pour t’avoir enfermé une seconde fois, derrière des barreaux.

Après tout, qu’avais-tu fait pour mériter cela ? Rien ! Tu as été la victime dans cette affaire. Après tout, c’est bien toi qui a été enfermée sept années consécutives dans une même cage, et pas les autres. Et personne n’a jamais rien fait pour te libérer. C’est donc eux qui méritent la peine capitale, pas toi. Tu n’as fait qu’exercer la justice. Ta justice. Tout fait péter est la seule et unique loi à respecter, et tu t’y prêtes à cœur joie. Tu es une bonne fille après tout, un adorable petit ange. Et gare à ceux qui oseront contredire cette vérité.

Pof. Pof. Des bruits de pas résonnèrent dans le couloir. Sauvagement, tu te relevais, et t’accrochais aux barreaux. Tu crias une nouvelle fois, comme à chaque jour, chaque soir, et chaque nuit. Tu espérais sans doute qu’ils capitulent, et te laisse partir. À vrai dire, tu ne savais pas vraiment ce que tu recherchais.

- Je veux sortir ! Laissez-moi partir, et j’vous jure que j’vous tuerai sans torture ! Allez libérez-moi ! Je... je veux pisser en plein air ! J’vous jure ! Après je rentre, promiiiiiiis euh !

Ils ne disaient rien. Plusieurs hommes s’approchaient, armés. Ils étaient prêts à se frotter à ton cas. Ils avaient peur de toi. En même temps, qui n’aurait pas peur ? Si tu étais libre, tu les aurais déjà massacré depuis trois ans déjà. Ils ne méritaient pas de vivre après tout, puisque tu avais décidé que leur sort serait de mourir dans une grande et magnifique explosion. Ils étaient ton feu d’artifice, qui célébrera ta libération.

- Haaaaa... j’ai mal ! Je... je... JE SUIS ENCEINTE ! Ouais voilà, je vais accoucher ! C’est pour bientôt ! Faut qu’j’sorte là, qu’on m’emmène à l’hôpital ou j’sais pas quoi ! Mais sortez-moi d’là !

Ils ne t’écoutèrent même pas. La porte de ta cellule s’ouvrit, et tu courais vers eux, prête à te battre pour ta liberté. Cependant ils étaient beaucoup plus nombreux, et armés de matraques. Ils t’attrapèrent les bras. Sans hésitation, tu sortis les crocs. Ta mâchoire se referma violemment sur la main de l’un d’entre eux, et du sang gicla de ta bouche. Tu recrachas la peau que tu avais arrachée, tandis que tu entendis un râle de douleur venant de ta victime. Et ce fut la dernière chose que tu entendis, avant qu’un coup de matraque bien placé vienne percuter ton si beau crâne, te laissant inconsciente.

Tu te réveillas que bien plus tard, privée de tout mouvement. Tu te rendis compte de ta position : tu étais ligotée, assise dans une charrette allant tu ne sais où. Tu ne pouvais pas bouger, les liens étant rattachés à cette locomotion. Tu ne pouvais pas parler non plus, les bougres t’ayant bâillonnée. Ils ne voulaient sans doute pas t’entendre brailler pendant des heures, en faisant chier ton monde. Ils ne te supportaient plus vraiment, à vrai dire. D’ailleurs, tu compris bien vite ce qu’il se trame : un transfert. C’était l’occasion rêvée de s’échapper, mais encore fallait-il y parvenir. Et c’était sans doute ta dernière chance. La destination n’était sans doute pas très plaisante, après tout.

- Hmh… GHHHH MGHHH BVVVVGGGHHH !

Ah ça. Même bâillonnée, tu étais toujours aussi bruyante. Rien ne pouvait t’arrêter, à ce niveau là. Seulement, ça ne changeait pas grand-chose au fait que tu étais captive, et que tu ne pouvais pas t’enfuir. Et aucune occasion ne se présentait à toi. Ou presque.

Un choc s’ensuivit. La charrette percuta quelque chose, et tomba à la renverse. Néanmoins, tu étais toujours attachée à celle-ci, tu n’étais pas libre pour autant. Tu étais tout de même à l’arrêt, et c’était sans doute ta meilleure chance pour t’en sortir. Tu essayais de te débattre, mais sans succès. Il n’y avait sans doute rien à faire. Du moins, seule, tu ne pouvais rien y faire... même si tu détestais l’idée de reconnaître cette faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Be affraid, I'm back ! ♥ | PV. Edward J. Lionheart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GayZor support'sitoire // Come back
» 2010 Michael J.Fox Back to the Future spécial 25 ans !
» Chicago Bulls ... are back to business
» *Back to the ruins par tifil
» Edward Elric (Fullmetal Alchemist)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy : The Warring Kingdoms :: Flashback et Lettres :: Flashbacks-